16 juin 2019

Red 5 et White 6

Le 5 juillet à Goodwood, Bonhams vend au lot 345 une des voitures les plus dominantes de l'histoire de la Formule 1. Cette Williams-Renault FW14B pilotée par Nigel Mansell a en effet gagné en succession les cinq premiers Grand Prix de la saison 1992.

Williams utilisait des moteurs Renault depuis 1989. Cette alliance était prometteuse. Pour la saison 1991, Williams a embauché l'ingénieur Adrian Newey pour mettre au point le modèle FW14. L'année suivante la FW14B corrige les faiblesses de la boîte de vitesses de la FW14 et ajoute la suspension active assistée par ordinateur.

Les numéros en course sont attribués de façon permanente aux équipes. Williams a reçu le 5 et le 6. Pour bien les différencier sur les circuits, le 5 est rouge et le 6 est blanc.

La voiture à vendre a été Red 5 pendant les sept premiers Grands Prix, assurant à Nigel Mansell une avance considérable pour le titre de champion du monde. Mansell a ensuite changé de voiture en conservant le numéro 5. Son ancienne voiture est alors devenue une White 6 pour son coéquipier Riccardo Patrese qui l'a conduite dans six Grands Prix.

Cette Williams est un exemple remarquable de cohérence entre sa technologie et le style de pilotage d'un champion : sa suspension automatique convenait parfaitement à Mansell mais moins à Patrese. Elle a été retirée de la compétition après un accident spectaculaire mais heureusement sans gravité au Grand Prix du Portugal.

Elle est aujourd'hui équipée du moteur utilisé dans son tout premier Grand Prix en Afrique du Sud, un Renault RS3 V10 de 3,5 litres. Elle est en état de fonctionnement. Je vous invite à regarder la vidéo intégrée dans le tweet.