28 juil. 2019

Le Millième Colt Walker

Samuel Colt avait fait faillite en 1842. Son plus gros modèle de revolver avait été le No. 5 pour holster, fabriqué en 1000 exemplaires entre 1838 et 1841 et surnommé le Texas Paterson.

En 1846 la guerre éclatait entre les Etats-Unis et le Mexique. Les officiers Texans n'avaient pas oublié l'efficacité du No. 5. Capitaine des Texas Rangers, Jack Hays envoie un de ses officiers, Samuel Walker, à New York City à la recherche de l'inventeur. Colt et Walker définissent des modifications importantes. Le nouveau revolver tirera six coups au lieu de cinq, et sa puissance de feu sera sans précédent pour une arme de main.

Au début de 1847, l'armée commande 1000 armes à Colt pour utilisation par les Texas Rangers. Colt n'a pas le temps de recréer sa chaîne de production. Les 1000 armes, auxquelles sont ajoutées 100 exemplaires pour le commerce civil, sont fabriquées par un sous-traitant à Whitneyville.

Les 1000 armes sont numérotées avec une répartition en cinq compagnies arbitrairement dénommées C, A, B, D et E, auxquelles sont attribuées 220 pièces pour les quatre premières et 120 pour la compagnie E. Le cylindre est numéroté cumulativement de 1 à 1000, en respectant l'ordre des numérotations par les compagnies successives.

500 revolvers sont répartis entre deux régiments entre octobre et novembre 1847. Tombé en octobre, Walker donne son nom au modèle. Le reste, livré à l'arsenal de Baton Rouge, sera bientôt utilisé pour les opérations sur la frontière.

L'efficacité du nouveau Colt sur le champ de bataille ne fait aucun doute. Il est cependant victime de sa nouveauté : les soldats insèrent trop de poudre et les cylindres explosent. Ils sont réparés par l'usine mais les Colt Walker militaires en parfait état d'origine sont extrêmement rares. Le numéro 210 de la compagnie A, qui avait fait partie de la première livraison en octobre 1847, a été vendu pour $ 920K incluant premium par James D. Julia le 7 octobre 2008.

Le 6 septembre à Rock Island IL, RIAC vend le numéro 120 de la compagnie E, lot 62 estimé $ 650K. Le numéro 1000 sur le cylindre confirme qu'il est le tout dernier Walker de la commande émise par l'armée. A l'exception d'un petit levier et d'une vis, il est entièrement dans sa configuration d'origine. Son excellent état est comparable au A-210.

Le fait que le dernier Walker soit resté dans un état proche de la perfection est un hasard. Cette arme a été utilisée : les manques de bleu, environ 50 %, sont remplacés par une patine d'usage apportée par la manipulation et le holster. Il a été découvert dans les années 1970 dans un ranch du Wyoming, dans la descendance d'un soldat de la Guerre Civile qui avait pu être son premier propriétaire. Je vous invite à regarder la vidéo partagée par la maison de ventes.