22 juil. 2019

Le Prix d'une Crème Glacée

En novembre 1894, le rapport annuel du directeur de la Branch Mint de San Francisco indique la production de 1 491 425 dimes pendant l'année fiscale qui s'est terminée le 30 juin. Un an plus tard le rapport annuel suivant donne le chiffre de 24 dimes. Les enregistrements de l'usine confirment qu'une fabrication de 24 pièces a été effectuée le 9 juin 1894. 5 d'entre elles ont été soumis à des contrôles destructifs.

Un éminent collectionneur voulait un exemple non circulé de chaque dénomination produite à San Francisco en 1894. Sa demande est satisfaite sauf pour le dime. Le responsable de l'usine lui écrit le 9 novembre 1894 : "We have no coinage dimes 1894". Ce collectionneur est tenace : il parviendra à acquérir avant 1900 deux des meilleurs specimens, actuellement gradés PR66 et PR65. Le premier a été vendu pour $ 2M incluant premium par Heritage le 7 janvier 2016.

La population connue actuellement est de 9 pièces, dont 7 en état égal ou supérieur à PR60. Elles ont été frappées avec les mêmes matrices et leur état de surface est cohérent. Les planchettes et les matrices n'ont pas été spécialement polies, montrant que l'opération n'a pas été conçue pour une livraison ou un stockage de prestige.

Il est évident que toutes les pièces produites avant le 9 juin 1894 avaient utilisé les matrices à la date de 1893. La meilleure hypothèse est la réalisation d'essais avec les matrices neuves de 1894, en attendant une commande de production qui ne viendra jamais. Les 19 pièces mises en circulation ont probablement été partagées entre plusieurs employés avant que leur future rareté puisse être identifiée. La lettre du 9 novembre signifie qu'elles n'étaient plus en stock.

Deux des neuf pièces survivantes sont apparues ensemble à la fin des années 1940, achetées par un marchand à une vieille dame. A cette époque, ce 1894-S dime était un des types réguliers les plus extraordinaires de la numismatique Américaine. L'acquéreur génère une légende : la dame avait eu trois pièces quand elle était gamine mais avait innocemment utilisé une d'entre elles pour acheter une crème glacée. Cette histoire n'a pas été consolidée par un témoignage direct.

L'une de ces deux pièces est gradée PR66 par NGC. L'autre, gradée PR63 par PCGS, sera vendue par Stack's Bowers à Rosemont IL le 15 août, lot 5178. Les numismates aiment parfois les histoires charmantes : une pièce en état Good 4 est surnommée The Ice Cream Specimen.