29 juil. 2019

Spyders Monoplaces par Porsche

La Formule 1 avait baissé en 1954 à 2,5 litres le maximum de déplacement autorisé. Pour maintenir l'intérêt de ses compétition, la Formule 2 modifie ses règlements en 1957 avec un volume maximum de 1,5 litres et l'incitation à engager des voitures à carrosserie enveloppante.

Porsche est prêt : ces deux caractéristiques définissaient déjà ses Spyders 550, lancé en 1953, et 550A, l'évolution allégée lancée en 1956. La 550/550A, à peine plus grosse qu'une voiturette, est très appréciée pour sa maniabilité dans les courses d'endurance. La 718 RSK lui succède en 1957 avec une suspension modifiée.

Les Formules 1 et 2 sont applicables aux monoplaces. En 1958 et 1959 Porsche construit pour son équipe d'usine quatre 718 RSK à siège central (Mittellenker), entièrement reconfigurable pour un aménagement classique. Elle est remplacée en 1959 par une vraie monoplace étroite à roues ouvertes, la 718/2.

Le 16 août à Quail Lodge, Bonhams vend au lot 144 une 718 RSK Mittellenker de 1959 qui a gagné cette année-là le Grand Prix de Leopoldville. Elle a conservé sa carrosserie Wendler d'origine, avec son moteur Typ 547/3 et sa boîte de vitesses d'origine.