15 août 2019

Art Deco sous les Tang

Au tout début de la dynastie Tang, la route de la Soie apporte aux Chinois la vaisselle et les bijoux en métaux précieux, par l'entremise des marchands Sogdiens. La Perse exporte ainsi ses techniques de traitement de l'argent martelé, cloisonné, doré au mercure et incisé. L'argent pourrait devenir un substitut de salubrité acceptable face au bronze, au jade et à la céramique.

Un bol Tang de 24,5 cm de diamètre pesant 1,05 Kg a été vendu par Sotheby's le 14 mai 2008 pour £ 1,14M valant à cette époque $ 2,2M, ces chiffres incluant le premium. Il est estimé $ 2M à vendre par Christie's à New York le 12 septembre, lot 551.

La technique est étrangère mais le raffinement est Chinois. Le bol a la forme d'une fleur de lotus ouverte, décorée sur sa paroi extérieure de trois rangées de pétales de lotus qui se chevauchent. Chaque frise est composée de huit éléments. Une guirlande étroite sépare la frise supérieure du bord du bol. L'intérieur est centré d'un médaillon doré montrant une ronde de huit oiseaux dans des branchages en fleurs.

Chaque pétale est un cartouche qui a été réalisé en repoussé avant d'être doré et très finement ciselé de motifs de pivoines et de paires d'oiseaux. Cette illustration est peut-être plus décorative que symbolique bien que la répétition du nombre huit ne soit certainement pas un hasard. La forme des pétales tient compte de la courbure de la paroi, plus évasée dans le bas.

Cette pièce a été réalisée avec une épaisse feuille d'argent arrondie sur une forme. Elle est un tour de force pour ce qui concerne la régularité de son repoussé. Les experts ont observé deux minuscules retouches effectuées par l'artiste pour rectifier le martelage.

Dans la même vente en 2008 et provenant de la même collection, un bol lobé de dimension et technologie similaires a été vendu pour £ 1,6M incluant premium. Cette pièce a conservé son couvercle d'origine. Son iconographie foliée est moins dense.

Ces bols d'une extrême rareté sont également connus en or pur et en argent pur. Ce type n'a pas survécu aux Tang, probablement à cause du développement de la porcelaine.