1 août 2019

La Petite Porsche dans les Courses d'Endurance

En 1960 Porsche est très actif en compétition. Ses ambitions s'appuient depuis 1957 sur le modèle 718, désormais séparé en deux variantes. Mise au point en 1959 pour la Formule 2 avec un moteur de 1,5 litres, la 718/2 devient compétitive en Formule 1 grâce à une nouvelle limitation du déplacement moteur dans cette catégorie.

Pour l'endurance, la 718 est largement modifiée en 1960. Le spyder 718 RS 60 est construit en 18 exemplaires dont 4 sont réservées à l'équipe d'usine. Porsche veut que ses voitures gagnent avec sa propre équipe. Les RS 60 d'usine reçoivent des améliorations exclusives en termes d'aérodynamique. Elles sont conduites par des champions incluant Graham Hill, Stirling Moss et Jo Bonnier.

La 718 et ses évolutions RS 60 et RS 61 sont des voitures légères et maniables qui sont parfaitement adaptées à des compétitions difficiles. Elle est réellement compétitive contre les concurrents plus puissants mais l'accumulation des problèmes mécaniques nuit à son palmarès. Elle gagne cependant la Targa Florio en 1959, 1960 et 1963.

Pour Le Mans 1960 deux RS 60 d'usine sont équipées de moteurs 1606 cc. En 1961 l'une d'elles reçoit un moteur 1678 cc pour Sebring et pour le Nürburgring. Entre temps, elle avait fait merveille au Targa Florio avec un moteur de 2 litres. Conduite par Stirling Moss, elle était en tête à l'entrée du dernier tour mais avait dû abandonner quelques kilomètres avant la ligne d'arrivée. Cette voiture est unique en son genre : elle était la seule RS 60 pouvant accommoder un moteur de 2 litres, grâce à un raidissement du châssis.

Elle a été discutée dans cette chronique avant d'être vendue pour $ 5,4M incluant premium par Gooding le 16 août 2015. Récemment restaurée, elle est estimée $ 5,75M à vendre par RM Sotheby's à Monterey le 17 août, lot 348.