3 août 2019

Le Stanhope Electrique de la Famille Riker

L'automobile est le véhicule de l'avenir. Les inventeurs installent des moteurs sur leurs bicyclettes. Plusieurs technologies sont en concurrence : la vapeur, l'essence, le gaz, la batterie électrique.

En Europe les 100 Km/h seront bientôt atteints. Pour ces très grandes vitesses, les voitures électriques dominent, menées par la Jeantaud conduite par Chasseloup-Laubat et par le prototype conçu et piloté par Jenatzy. Leurs records seront ensuite dépassés par une voiture à vapeur Gardner-Serpollet conduite par Léon Serpollet.

Les pragmatiques Américains s'intéressent au développement des voitures de ville. La Mechanics Fair qui ouvre à Boston en octobre 1898 expose quatre automobiles : une voiture électrique par Pope, une autre par Riker, une voiture à vapeur, et un tricycle à essence par De Dion-Bouton qui démontre l'avance industrielle de l'Europe sur l'Amérique.

Ces voitures Américaines n'ont pas la forme d'obus qui facilite les vitesses extravagantes. La Riker Electric de la foire de 1898 est carrossée en Stanhope avec un pilote, un passager à son côté et un autre passager tourné vers l'arrière. Elle gagne cependant plusieurs compétitions locales incluant une ambitieuse course de 50 miles sur route. Elle gagne une médaille d'or pour sa conception industrielle à l'Exposition Universelle de Paris en 1900.

Andrew L. Riker avait créé sa société de fabrication de moteurs électriques en 1888 et de véhicules à moteurs un an plus tard. Son Stanhope est sa voiture préférée, qui devient bientôt la voiture personnelle de sa femme. Peu avant la mort de l'inventeur en 1930, elle est léguée au Henry Ford Museum qui constate une performance de 25 mph sur asphalte ou macadam.

Quand le Ford Museum recentre sa collection sur d'autres priorités en 1985, le Stanhope est acheté aux enchères par la famille Riker. Acquise ensuite par l'ami qui avait été chargé de sa maintenance, elle sera vendue par Worldwide Auctioneers à Pacific Grove (Monterey) le 15 août, lot 38.

Choyée depuis plus de cent ans comme un trésor familial, cette Riker Electric est restée entièrement dans son état d'origine, non restaurée. Elle a été remise en état de fonctionnement. Sa plaque minéralogique en cuir marquée ALR aux initiales de Riker est également la plaque d'origine de cette voiture selon une tradition familiale. Elle est une curiosité historique de son propre droit, antérieure à la mise en place d'un système numérique à New York.