5 août 2019

Sous le Soleil de Californie

Ferrari mise sur sa 250 GT pour offrir des modèles commerciaux de haut de gamme. La berlinette, qui sera bientôt appelée la TdF, apparaît en 1956 et le Cabriolet Pinin Farina en 1957. Les concessionnaires aux Etats-Unis, Von Neumann sur la côte Ouest et Chinetti à l'Est, accueillent ces nouveautés avec le plus haut intérêt.

Le marché Américain est stratégique pour les constructeurs Européens. Von Neumann et Chinetti concluent que les nouvelles Ferrari ne répondent pas à l'évolution du marché Américain. Le Cabriolet Pinin Farina vise une clientèle de milliardaires et ne doit pas être comparé avec une voiture de sport. La berlinette interpose son toit entre ses passagers et le soleil de Californie. C'est d'autant plus dommage que les célébrités aiment les voitures décapotables pour mieux agglutiner les paparazzi autour du luxe et de l'élégance de leurs vies privilégiées.

Enzo Ferrari n'est pas convaincu. Il sort cependant en décembre 1957 un prototype qui répond aux demandes de ses partenaires Américains. Scaglietti, le carrossier qui assemblait la TdF, a utilisé le même modèle de châssis pour construire un cabriolet, sans apporter d'autre innovation technique. Cette voiture destinée à l'Amérique inclut cependant déjà l'option des phares carénés, interdite en Italie.

Le prototype est livré en janvier 1958 à un client Américain par l'intermédiaire de Chinetti. Il a été vendu pour $ 6,6M incluant premium par Gooding le 19 août 2012.

Scaglietti commence l'assemblage d'une série en juin 1958 avec une cadence moyenne de deux voitures par mois, sans avoir fait d'autre prototype. Enzo reste réticent mais est pragmatique. Si Scaglietti ne fait pas cette Speciale, les client lui demanderont de transformer leurs berlinettes et Ferrari perdra le contrôle commercial de ce modèle.

La nouvelle 250 GT est enfin annoncée en tant que modèle séparé en décembre 1958, sous le nom de Ferrari 250 Granturismo Spyder California pouvant être abrégé en Ferrari 250 California. Le terme 'cabriolet' est soigneusement évité pour maintenir les ventes du très onéreux 250 GT Cabriolet Pinin Farina. Le mot Spyder, avec un Y comme le Spyder Porsche, allèche les nouveaux clients qui désirent concilier la route et la compétition. Ce modèle est maintenant désigné Ferrari 250 GT LWB California Spider.

Construite en novembre 1958, une California Spider a été vendue pour $ 8,8M incluant premium par RM le 18 janvier 2014. Listée par la même maison de ventes le 20 août 2016, elle n'a pas été vendue. Elle est estimée $ 11M à vendre par Gooding à Pebble Beach le 16 août, lot 44. Voici le lien vers le communiqué de presse. Elle est conduite par David Gooding dans la vidéo partagée par la maison de ventes.