16 sept. 2019

La Planète des Parlementaires

Banksy a commencé sa carrière underground à Bristol. Bien que son identité n'ait pas été révélée, il est très certainement originaire de cette ville ou de sa banlieue.

En 2009 le Bristol Museum consacre une grande exposition à Banksy, incluant plus de 100 oeuvres dont 78 sont nouvelles. Devolved Parliament (Parlement décentralisé), 276 x 446 cm, est une de ses plus grandes huiles sur toile.

L'oeuvre montre une séance plénière de la Chambre des Communes, sans banc vide. Tous les MP sont des chimpanzés. Leur attitude est calme et sérieuse, comme sous le poids d'une responsabilité qui les dépasse. La réalité dépasse la fiction : les vrais élus du peuple ont été récemment surpris à crier, brandir des pancartes, claquer leur pupitre ou menacer le speaker.

Une décennie plus tard vient le Brexit. Devolved Parliament appartient désormais à un propriétaire privé. Cette oeuvre et son titre n'ont jamais été aussi proches de l'actualité. Elle a été prêtée au Bristol Museum pour plusieurs mois d'exposition, de mars à septembre 2019. A l'origine, cette période devait couvrir la date de la sortie du Royaume Uni de l'Union Européenne.

Devolved Parliament est estimé £ 1,5M à vendre par Sotheby's à Londres le 3 octobre, lot 28, quatre semaines avant la nouvelle date du Brexit.

Banksy, comme George Orwell avant lui, n'a aucune confiance envers les politiciens. Sa position vis-à-vis du Brexit est symbolisée par une peinture murale montrant un ouvrier sur une échelle occupé à ôter avec un burin une étoile du drapeau Européen. Cette oeuvre réalisée à Douvres a été blanchie, empêchant Banksy de continuer son projet de montrer l'écroulement du même drapeau après le Brexit.

Banksy commente l'inexorable chaos politique en déclarant "Laugh now, but one day no-one will be in charge", qui paraphrase avec un pessimisme sans précédent une des formules les plus récurrentes de ses bandes de singes.