18 sept. 2019

Le Secret des Dragons

Pendant le règne de Xuande, la porcelaine blanche est purifiée avec un soin sans précédent, créant une matière inaltérable. Les améliorations du bleu de cobalt associées à une glaçure épaisse apportent aux pièces impériales la brillance du dessin et la qualité tactile. Ces progrès permettent aux potiers de Jingdezhen de créer de nouveaux effets visuels.

La réalisation de différentes nuances de bleu sur une même pièce est obtenue en étalant la couleur comme un traditionnel lavis d'encre sur un papier. L'obtention de nuances de bleu en modifiant la pureté du cobalt sera développée un demi-siècle plus tard pour les bols de palais Chenghua.

Les Chinois ont toujours aimé les lithophanies. La nouvelle pureté de la porcelaine, associée à une minceur des parois qui n'empêche pas la robustesse, permet d'inciser des images cachées observables uniquement par transparence. Cette technique est appelée anhua.

Un modèle de bol sur un haut pied creux inclut toutes ces avancées du bleu et blanc. Ces pièces d'environ 15,5 cm de diamètre sont décorées sur les bords du bol de deux dragons dessinés en bleu foncé avec un pinceau fin, évoluant dans une nuée bleu clair. L'intérieur inclut une paire de dragons en anhua qui encerclent la marque impériale peinte en bleu foncé. Pour ces bols de très haut prestige, ces dragons à cinq doigts par patte sont impériaux.

Ces pièces étaient faites en série, comme souvent pour la porcelaine impériale Chinoise. Quatre d'entre elles sont presque identiques. Un bol a été vendu pour HK$ 113M incluant premium sur une estimation basse de HK$ 50M par Sotheby's le 4 avril 2012. Un autre sera vendu par Sotheby's à Hong Kong le 8 octobre, lot 3606. Le communiqué de presse du 28 août annonce une estimation au-delà de HK$ 60M.

Quatre pièces existent également dans une variante très similaire, de mêmes dimensions, reconnaissable à un dessin différent des rochers sur le pied. Une d'elles, également avec l'anhua, a été vendue pour HK$ 69M incluant premium par Christie's le 30 novembre 2016. Christie's indiquait que l'anhua est si subtil qu'il avait échappé aux catalogueurs des ventes précédentes de la même pièce.