25 sept. 2019

Réinsertion de Basquiat à New York

Le 3 octobre à Londres, Sotheby's vend au lot 10 Pyro, une peinture 219 x 173 cm de Jean-Michel Basquiat. Je vous invite à regarder la video partagée par la maison de ventes.

Cette oeuvre a toutes les qualités d'exécution des chefs d'oeuvre de 1981 et 1982. Réalisée en acrylique, encre de sérigraphie et oil stick sur toile, elle est un mélange flamboyant de rouge, jaune, violet et vert tout autour et à l'intérieur du personnage central. Pourtant Pyro est daté 1984.

1984 est la première année difficile pour Basquiat. Au début de l'année, il est à Los Angeles pour son bref second séjour sous la protection de Gagosian. Il s'échappe pour tenter d'installer son atelier à Hawaii dans un ranch isolé et revient à New York City en mars. A la fin de l'année ses amis sont inquiets de sa dépendance croissante à la drogue.

Basquiat cherche encore et toujours à comprendre et exprimer sa relation exacerbée au monde. Le titre Pyro est à corréler avec la furie du personnage central qui ne maîtrise pas sa propre explosion.

Pyro inclut des symboles de New York City comme l'Empire State Building à la place de choix en haut à droite de l'image. La grande pagode est un symbole de la diversité cosmopolite de la grande ville. Les espoirs et menaces de la technologie incluent la navette spatiale et des graffiti évoquant l'industrie du polonium.

L'oeuvre n'est pas localisée. Considérant son historique d'expositions qui commence l'année suivante, elle a probablement été peinte par Jean-Michel peu après son retour à New York.