18 oct. 2019

Un Manuscrit Timouride

Le 25 octobre à Londres, Christie's vend un manuscrit d'un long poème Persan, lot 80 estimé £ 1M. Le texte en script Timouride réparti sur quatre colonnes par page couvre 48 folios 30 x 19 cm en recto verso. Quatre peintures en pleine page sont insérées. La couverture est illustrée d'une scène de chasse en peinture laquée.

Le poème est le Jam-i Jam, signifiant la coupe de Jamshid en référence au mythique roi Perse de ce nom. Il a été composé en 733 AH par Awhad al-Din Isfahani pour un Sultan Ilkhanide. Le scribe a indiqué son nom et daté 863 AH correspondant à 1459 CE, sous la dynastie Timouride.

Les quatre illustrations montrent des scènes animées, peintes en couleurs vives avec un dessin d'une jolie netteté. Elles ont probablement été peintes par un seul artiste. L'une d'elles est signée Bihzad.

Kemal al-Din Bihzad, né à Herat entre 844 et 854 AH, est célèbre pour avoir renouvelé la miniature Persane à la fin de l'époque Timouride. Considérant que les illustrations peuvent être ultérieures au manuscrit, cette attribution est tout à fait plausible. Un colophon du XVIIème siècle CE atteste de leur insertion dans ce volume.

La reliure est un peu plus tardive, de l'époque des Safavides qui ont succédé aux Timourides en 912 AH.

Dissolution du Drapeau

Dans les années 1950 Jasper Johns choisit quelques modèles d'images dont la signification est évidente pour le grand public. Il est avec Rauschenberg un des pionniers du Pop art. Avec ces figures dénuées de toute émotion, Johns varie les techniques, les matériaux, les couleurs. Les messages inscrits sur les couches profondes sont cachés, réduits au mieux à une irisation localisée.

En 1957 à West Islip NY, Tatyana Grosman crée la Universal Limited Art Editions (ULAE), exploitant son propre savoir faire dans toutes les techniques de gravures : aquatinte, eau forte, lithographie, offset, photolithographie, sérigraphie, xylographie.

La créativité inédite de Johns intéresse Grosman. En 1960 elle invite Johns à tester la lithographie. L'artiste comprend que cette technique lui permettra de créer des multiples avec la même complexité de structures que ses peintures.

Dans cette première année, ULAE édite sur des papiers variés les ré-interprétations monochromes par Johns de ses thèmes favoris : trois versions de Flag successivement en noir, blanc et gris, Target, 0 through 9, ainsi que deux variantes de Coat Hanger. Flag I et III sont édités sur papier d'Arches 56 x 76 cm et Flag II sur papier Kraft 61 x 81 cm.

Le 24 octobre à New York, Sotheby's vend quatre feuilles qui démontrent comment Johns a anéanti les éléments visibles du drapeau. Les trois premières sont des essais uniques, la quatrième est un exemplaire de Flag III. Cet ensemble est estimé $ 1,8M, lot 16. Je vous invite à regarder la vidéo partagée par la maison de ventes.

Les trois prototypes uniques ont été respectivement imprimés sur Kraft, papier vergé et vélin. Les essais de Flag II et III sont imprimés en blanc sur blanc. Le Flag I expérimental laisse encore apparaître une mémoire des treize bandes du drapeau Américain malgré cette impression strictement monochrome d'une texture régulière. Pour les autres, le drapeau est réduit à une étape effacée du processus artistique.

17 oct. 2019

Germain Père et Fils

Thomas Germain, nommé officiellement Orfèvre et sculpteur du roi aux Galeries du Louvre, est le plus grand maître de l'argenterie rococo. Jusqu'à sa mort en 1748, il réalise toutes les pièces de prestige de Louis XV. A partir de 1723 il est également le fournisseur direct des cours royales et princières incluant le Portugal, le Brésil, l'Espagne, les Deux-Siciles. En 1742 il est chargé par le gouvernement français de préparer les somptueuses pièces d'argenterie qui seront offertes au Sultan de Constantinople.

Les grandes pièces d'argenterie française sont aujourd'hui extrêmement rares à cause des fontes de la Guerre de Sept Ans et de la Révolution. Le 13 novembre 1996, Sotheby's a vendu pour $ 10,3M incluant premium une terrine pesant plus de 13 Kg fabriquée par Thomas Germain vers 1733 pour le service princier Penthièvre-Orléans. Le couvercle est à lui seul une oeuvre d'art imitant les peintures de natures mortes de préparation d'un repas.

Une terrine à potée plus précisément décrite comme un pot à oille a également survécu. Poinçonnée dans la période 1740-1742, elle est accompagnée de son couvercle et de son plateau d'origine. François-Thomas Germain, fils de l'artiste, travaillait selon les modèles de son père et avait maintenu sa clientèle internationale. Il a racheté cette pièce avant 1764 pour la vendre à Melo e Castro, négociateur portugais pendant la guerre de Sept Ans. Le blason de cette famille a été ajouté pour cette opération.

Cet ensemble pesant plus de 10 Kg pour une hauteur de 30 cm hors tout est estimé $ 2M à vendre par Sotheby's à New York le 25 octobre, lot 690.


Le Son des Minutes

La répétition des heures et des quarts est une complication courante dans les montres de poche. Plus difficile, la  répétition des minutes est testée par Patek Philippe à la fin du XIXème siècle. Le specimen Palmer assemblé en 1898, considéré comme la toute première montre de poche Patek Philippe à grande complication, incluait déjà cette fonction. L'incorporation dans une montre-bracelet n'est pas étudiée avant 1906.

Pendant trois décennies à partir de 1922, Henry Graves Jr achète 39 montres spéciales à Patek Philippe. En 1928 il vient en personne à Genève pour approuver le plan de la montre à 25 complications qui lui sera livrée en 1933.

Pendant ce voyage, Graves achète une montre-bracelet incorporant un mouvement de 1895, qui apparaît aujourd'hui comme le plus ancien exemple de répétition des minutes par Patek Philippe. Le boîtier de 40 mm de long de forme tonneau construit en 1927 est spécialement adapté pour incorporer ce très ancien mécanisme et optimiser l'effet sonore de la répétition. Le blason de Graves est désormais incisé sur cette montre en or jaune.

Cette montre fait surface pour la première fois en 2012 dans la succession du petit-fils de Graves. Elle est vendue par Sotheby's pour $ 3M le 14 juin 2012 sur une estimation basse de $ 600K. Elle est estimée CHF 3M à vendre par Christie's à Genève le 11 novembre, lot 154.

16 oct. 2019

Jane aux Enfers

En 1857 Rossetti est fiancé à Lizzie. Cela ne l'empêche pas de regarder les filles. Il est ébloui par la beauté de Jane, une grande brune aux traits fins et à la peau claire âgée d'à peine 18 ans. Entrée dans le cercle Pré-Raphaélite, Jane épouse William Morris.

Jane n'est pas heureuse avec William mais ce mari n'est pas jaloux. A partir de 1871 Morris et Rossetti louent ensemble une résidence dans la campagne anglaise. Morris est souvent en voyage, laissant sa femme et leurs deux petites filles seules avec Rossetti.

Rossetti est artiste mais il est aussi un poète nostalgique. Il peint Jane en Pandora en 1871, sur le thème de la beauté qui n'empêche pas le déclenchement de la malédiction par une action maladroite. C'est probablement William qui suggère à Rossetti d'interpréter Jane en Proserpine.

Cette période dure environ trois ans. Inquiète à juste titre pour la santé mentale de Rossetti, Jane prend ses distances avec son admirateur. Rossetti continue sa quête de l'expression du malheur. La Proserpine de Rossetti est saisie au moment même où elle réalise avec effarement qu'elle vient de croquer dans le fruit défendu, une grenade qu'elle tient encore dans ses doigts.

La réalisation des peintures se passe mal. Plusieurs huiles sur toile sont endommagées, accroissant l'attachement obsessionnel de l'artiste à ce thème. La septième version, 125 x 61 cm, est enfin achevée en 1874. Elle est conservée à la Tate Britain.

Rossetti recommence plus tard sans modification majeure de la composition mais en variant la technique. Le 28 octobre à New York, Christie's vend une aquarelle et gouache 78 x 38 cm sur papier réalisée en 1878, lot 208 estimé $ 3M. Aucune autre Proserpine de Rossetti n'a été peinte avec cette technique. Les couleurs fortes anticipent les oeuvres sur papier par Burne-Jones.

Le 19 novembre 2013 une Proserpine 120 x 56 cm réalisée avec des craies de couleurs en 1880 a été vendue pour £ 3,3M incluant premium par Sotheby's sur une estimation basse de £ 1,2M. L'artiste revient à l'huile sur toile en 1882 avec la version finale terminée quelques semaines avant sa mort.

Le Bar Ovin

Le rhinocrétaire, oeuvre séminale de François-Xavier Lalanne, offrait dès sa conception une gamme de fonctionnalités : bureau, bar, casier à bouteilles, coffre fort.

Le bar est un élément important tout au long de son oeuvre. Son premier client majeur, Yves Saint-Laurent, fait faire sur mesure un bar non zoomorphe. Il a été vendu pour € 2,75M incluant premium par Christie's dans la succession du couturier en février 2009. Un bar en plateau tenu par deux autruches utilisant une nouvelle technique de porcelaine de Sèvres a été vendu pour € 6,2M incluant premium par Sotheby's le 21 novembre 2017.

L'oeuvre la plus reconnaissable par le grand public reste cependant la banquette en forme de mouton. Un troupeau de 24 sièges quadrupèdes a été vendu pour $ 5,7M incluant premium par Christie's le 14 novembre 2012.

Conçu en 1993, le Grand Mouflon de Pauline est une synthèse de ces deux tendances. En 2006 l'édition originale est un bureau 132 x 122 x 47 cm réalisé en huit exemplaires plus quatre épreuves d'artiste. L'un d'eux a été vendu pour £ 1,45M incluant premium par Christie's le 6 mars 2018 sur une estimation basse de £ 400K.

La version de 2007, réalisée en bronze doré dans les mêmes quantités que l'édition originale, offre un raffinement : deux portes coulissantes ouvrant sur un bar cabinet. Un de ces moutons, 128 x 117 x 43 cm, a été vendu pour $ 1,93M incluant premium par Christie's le 4 juin 2019 sur une estimation basse de $ 1M.

Un Grand Mouflon de Pauline provenant directement de la succession des Lalanne sera vendu par Sotheby's à Paris le 23 octobre, lot 38 estimé € 600K. Ce meuble 130 x 120 x 54 cm provient de l'édition de 2008 en huit exemplaires, qui apportait un excédent de profondeur du bar par rapport à l'édition de 2007. François-Xavier Lalanne est mort en décembre 2008.

15 oct. 2019

Rhino et Chou

Pierre Restany promeut sous le nom de Nouveaux Réalistes un art nouveau qui s'approprie l'objet industriel. En 1964 la Galerie J consacre une exposition à deux sculpteurs, François-Xavier Lalanne et Claude, sa compagne et future épouse.

Leurs conceptions et leurs lignes de produits sont complémentaires. François-Xavier maintient la fonctionnalité de ses meubles même quand ils sont zoomorphes. Claude crée des objets décoratifs pour le salon ou le jardin avec une imagination illimitée. Ils signeront leurs oeuvres conjointement à partir de 1966 : Les Lalanne.

Dans cette exposition séminale, les deux pièces phare sont le Rhinocrétaire de François-Xavier et le Choupatte de Claude. Pierre Bergé et Yves Saint-Laurent sont enthousiasmés par le Rhinocrétaire.

Pendant toute leur très longue carrière, les Lalanne accumulent de nouveaux sujets sans interrompre les anciens thèmes. Le 23 et 24 octobre à Paris, Sotheby's disperse les oeuvres qu'ils avaient conservées dans leur maison et leur atelier près de Fontainebleau.

Le lot 13 estimé € 700K est un Rhinocrétaire de 2,55 m de long en métal soudé. L'ouverture d'un flanc de la bête déplie le bureau. Cette pièce unique réalisée en 1991 a certainement été assemblée pour l'usage personnel de l'artiste. Je vous invite à regarder la vidéo partagée par Sotheby's dans le tweet.

Le lot 33 estimé € 150K est un Choupatte (Très Grand) 117 x 135 cm d'une édition de 8 réalisée en 2012 en bronze patiné. Une pièce unique de seulement 37 cm datée 1988 a été vendue pour € 610K incluant premium par Sotheby's le 28 mai 2019 sur une estimation basse de € 70K.


14 oct. 2019

Exotisme de Salon

A la fin des années 1870, Rudolf Ernst et Ludwig Deutsch quittent Vienne pour faire carrière à Paris. Ils se spécialisent dans la peinture orientaliste, caractérisée à la fois par un réalisme photographique et une technique picturale de très grande précision. Ernst sera surtout inspiré par le Maroc et la Turquie et Deutsch par l'Egypte.

Deutsch peint des types de personnages pittoresques, basés sur les photos de ses voyages. Il utilise l'huile sur panneau poli pour ses compositions les plus minutieuses.

Le 22 octobre à Londres, Sotheby's vend un panneau 70 x 100 cm peint par Ludwig Deutsch, lot 15 estimé £ 1,5M.

Un dignitaire âgé se dirige vers les marches d'un palais aux murs très luxueusement ornés. Il porte un rouleau fermé qui définit son tribut à un seigneur non visible. Il est suivi à distance par un noble, un soldat, et un esclave portant une grande boîte qui ne peut contenir que des offrandes.

D'autres personnages complètent cette scène inhabituellement complexe pour cet artiste. Un immense soldat Nubien très lourdement armé bloque l'entrée du palais. L'effet dramatique est obtenu par l'incertitude sur l'accueil qui sera fait à la délégation. Sans lien avec l'action, le groupe formé par un marchand des rues et ses clients augmente cet exotisme factice.

Un panneau 62 x 80 cm similaire dans les moindres détails a été vendu par Sotheby's pour £ 2,15M incluant premium le 23 avril 2013 sur une estimation basse de £ 500K. Cette peinture est datée 1897. Il apparaît probable que cet exemplaire a été réalisé par Deutsch pour le Salon de Paris avant de peindre pour un client la copie autographe de la prochaine vente. Curieusement, ces deux oeuvres ne semblent pas être identifiées par des titres en français.

13 oct. 2019

Les Carillons des Qing

La musique Chinoise basée sur une gamme à douze tons a été codifiée à l'époque de Confucius. Le timbre dépend de la matière de l'instrument. Les cloches de bronze ou bianzhong constituent des carillons. Elles sont suspendues à des portiques et frappées avec des maillets. Dans un carillon toutes les cloches ont la même hauteur et c'est l'épaisseur du métal qui génère la variété des tons.

La musique est l'art suprême qui offre une interprétation parfaite de tous les éléments de la nature incluant le yin et le yang. Les bianzhong impériaux sont datés, tout comme les guqin.

A l'époque des Qing, un carillon impérial est composé de seize cloches incluant quatre tons répétés dans les haut et bas octaves. Les cloches en bronze doré sont décorées de dragons en haut relief.

Le 27 mai 2009, Christie's a vendu pour HK$ 45,5M incluant premium une paire de cloches de 30 cm de haut donnant la 4ème et la 11ème note, datés Kangxi wushisi nian shi correspondant à 1715 CE.

Le 16 décembre à Paris (Hôtel Drouot), Tessier et Sarrou vendent une cloche de 21 cm de haut datée Kangxi bing shen nian zhi correspondant à 1716 CE. Elle est réglée pour le huang zhong qui est le ton de base de la gamme. Les dragons sont impériaux, avec cinq griffes par patte.

Une cloche de 27,3 cm de haut qui avait appartenu à William Randolph Hearst a été vendue pour $ 1,2M incluant premium par Sotheby's le 15 septembre 2015, lot 160. Elle fournit la 10ème note qui opère dans les bas octaves et est très lourde, près de 15 kg. Elle est datée de la 8ème année de Qianlong correspondant à 1743 CE. Je l'avais discutée avant cette vente dans cette chronique. Elle est estimée £ 800K à vendre par Christie's à Londres le 5 novembre, lot 85.

Provenant d'un autre carillon de la même année, un bianzhong de 21 cm de haut donnant la 6ème note a été vendu pour HK$ 33M incluant premium par Christie's le 27 mai 2008. La 10ème cloche de ce carillon a été vendue pour HK$ 17,4M incluant premium par Christie's le 3 juin 2015.

Les tweets ci-dessous illustrent la vente de Sotheby's en 2015 et la prochaine vente à Drouot.


11 oct. 2019

Bonnes Lectures avec Hamdy Bey

La carrière de peintre d'Osman Hamdy Bey est indissociable des Tanzimat, le vaste mouvement de réorganisation de l'empire Ottoman démarré en 1830 par le sultan Mahmoud II. Son père est un vizir qui atteindra en 1877 la plus haute responsabilité dans le gouvernement Ottoman.

Osman vient à Paris en 1860 à l'âge de 17 ans pour terminer ses études de droit. Quand il revient à Constantinople en 1869 avec une fiancée française, il est un artiste orientaliste, ancien élève de Boulanger et ami de Gérôme.

Il a appris de ses maîtres français les techniques de figuration réaliste qui s'appuient sur des photographies. Il restera pendant toute sa vie un grand serviteur de l'empire Ottoman. Il dédaigne les scènes de harems factices et observe avec acuité les pratiques religieuses et les costumes luxueux des élites Turques.

Hamdy Bey introduit des éléments progressistes dans son art, avec une très grande subtilité qui ne nuit pas à sa très belle carrière culturelle et administrative. Il se met en scène lui-même avec sa famille, probablement pour éviter les commentaires d'autres modèles. Il est le seul peintre figuratif en Turquie et ses oeuvres n'ont pas été exposées de son vivant dans son pays.

Ainsi la Dame de Constantinople porte bien le voile Islamique mais celui-ci est si transparent qu'il ne cache rien de son joli visage. Cette huile sur toile 185 x 109 cm peinte en 1881 a été vendue pour £ 3,4M incluant premium par Sotheby's le 30 mai 2008. Une version de plus petites dimensions est attendue à Dorotheum le 23 octobre. Ces deux oeuvres ont été discutées dans cette chronique.

La lecture des livres sacrés est un des thèmes préférés de Hamdy Bey. Ses personnages sont sympathiques par leurs passions ou leurs négligences. Ce profond humanisme qui mène la critique sociale jusqu'à une gentille dérision n'a pas d'équivalent dans l'art orientaliste Européen ni a fortiori dans l'art Ottoman.

Peinte en 1878 dans l'ambiance de Topkapi, l'image d'un jeune prince vautré sur un canapé pour mieux se concentrer sur sa lecture est passée à Sotheby's le 24 avril 2012. Une jeune femme trompant son ennui en regardant un grand livre, huile sur toile 41 x 51 cm peinte en 1880, a été vendue pour £ 6,7M incluant premium par Bonhams le 26 septembre 2019 sur une estimation basse de £ 600K.

Le 22 octobre à Londres, Sotheby's vend Instruction Coranique, huile sur toile 80 x 60 cm peinte en 1890, lot 21 estimé £ 3M.

Dans le luxueux intérieur de la Mosquée Verte de Bursa, le maître debout lit le livre à haute voix sans regarder le disciple. Cet homme sérieux a oublié de se déchausser. L'étudiant est un homme déjà âgé qui tient un livre fermé avec une attitude blasée. Il est un auto-portrait de l'artiste, d'après une photographie qui a été identifiée.

7 oct. 2019

Miles dans les Etoiles

Miles Davis était un des meilleurs trompettistes. Son répertoire allait du jazz à la pop. Il avait joué avec Charlie Parker et John Coltrane, aurait bien voulu accompagner Jimi Hendrix et tenta des remakes de Michael Jackson.

Ses instruments préférés étaient les trompettes de marque Committee fabriquées depuis 1939 par la Martin Band Instrument Company. Leur son chaud et doux est incomparable pour jouer le jazz.

En 1975 Miles Davis, malade et épuisé, interrompt sa carrière. L'espoir revient en 1980. A ce moment la Committee est discontinuée depuis dix ans et Leblanc a racheté Martin. A la demande du musicien, Leblanc accepte de fabriquer trois nouvelles trompettes Martin Committee.

Ces instruments sur mesure ont des couleurs de tube différentes avec la Lune et les étoiles en décoration dorée. L'attribution à MILES est inscrite en or à l'intérieur de la cloche.

La trompette noire a été enterrée au côté de Miles Davis dans un cimetière du Bronx. L'exemplaire rouge est conservé par  la famille. La trompette bleu nuit est estimée $ 70K à vendre par Christie's à New York le 29 octobre, lot 1011. Je vous invite à regarder la video partagée par la maison de ventes, dans laquelle l'instrument est joué par Keyon Harrold.

Une anecdote sympathique accompagne la réception de ces instruments apportés au musicien par le responsable du projet chez Leblanc. Il fallait essayer la trompette sans réveiller Cicely Tyson qui dormait dans la pièce à côté. Pour jouer en sourdine, Miles a enfoncé la cloche dans le ventre de son visiteur.

En 1981 Miles reprend sa carrière et épouse Cicely.


6 oct. 2019

Un Bouddha Jin

La dynastie Song ne contrôlait pas l'ensemble du territoire Chinois. Au Nord l'empire Liao s'étendait jusqu'aux steppes mongoles. Le bouddhisme était pratiqué et protégé dans les deux empires rivaux.

Les Jin ont vaincu les Liao et les Song. Ils ont détruit l'empire Liao en 1125 CE. Deux ans plus tard ils conquièrent la partie la plus importante de l'empire des Song qui parviennent cependant à maintenir leur pouvoir dans le sud du pays. La conquête Mongole élimine les Jin en 1234 CE.

Les Jin sont des étrangers : ils appartiennent au groupe ethnique mandchou des Jürchens. Pour consolider leur contrôle sur les territoires conquis, ils abandonnent leur chamanisme traditionnel et adoptent le Bouddhisme et le Taoïsme. Ils deviennent de grands protecteurs du Bouddhisme, commentant et éditant les textes sacrés.

Après la débâcle Bouddhiste qui avait commencé sous les Tang, les Liao et les Song se sont attachés à recréer des lieux de culte accueillants. De grandes statues polychromes en bois figurant les déités ornent les entrées des temples. Les Jin continuent cette nouvelle pratique.

Bouddha, Amitabha et les bodhisattvas doivent être facilement reconnaissables par les fidèles à qui il faut inculquer toutes les variantes de leurs attributions respectives. Seuls de minuscules détails permettent d'évaluer une origine ou une chronologie.

Les artistes suivent le canon qui définit les traits des déités, avec une apparence humaine de grand réalisme associée à une méditation apaisante. Les statues sont parfois plus grandes que nature.

Une Guanyin Song polychrome de 117 cm de haut assise en lotus est restée invendue à Christie's le 2 décembre 2015. Dans une position assise similaire, un Bouddha Shakyamuni Jin de 122 cm de haut avec des traces de la polychromie d'origine est estimé HK$ 16M à vendre par Sotheby's à Hong Kong le 8 octobre, lot 3629.

5 oct. 2019

Gabriel dans le Ciel

Les girouettes sont placées sur le plus haut bâtiment du village. Elles doivent être asymétriques avec une bonne prise au vent et suffisamment grandes pour être visibles d'en bas. En France ce rôle est attribué au coq gaulois perché sur le clocher de l'église.

Le weathervane Américain n'est pas aussi standardisé, laissant libre cours aux fantaisies des artistes locaux. Quand le sujet est un être humain, il est souvent grandeur nature. Les matériaux les plus souvent utilisés sont le cuivre et le fer.

En 2006 une frénésie s'est emparée de cette catégorie de folk art aux enchères. Les trois principaux résultats donnent une excellente idée de la variété illimitée des thèmes. Une Liberté brandissant un drapeau a été vendue le 21 janvier pour $ 1,08M incluant premium par Christie's. En août, une locomotive à vapeur a été vendue pour $ 1,22M par Northeast Auctions. Le 6 octobre un Indien lançant une flèche a été vendu pour $ 5,8M incluant premium par Sotheby's sur une estimation basse de $ 100K.

Le marché n'a pas suivi bien longtemps. En janvier 2009 un pompier au feu que j'avais annoncé dans cette chronique est resté invendu à Sotheby's sur une estimation basse de $ 3M.

Le 10 octobre à New York, Sotheby's disperse une collection de folk art. Les deux plus importantes weathervanes de cet ensemble montrent l'Ange ailé Gabriel planant tout en soufflant dans sa trompette. La différence de dates de leurs création permet d'observer une évolution technique et artistique.

La plus ancienne a été faite en 1822 pour équiper une église neuve à Crown Point NY.  Cet assemblage de plusieurs feuilles de fer forgé mesure 47 x 184 cm. L'Archange est figuré en silhouette plate. Il est estimé $ 750K, lot 15, et illustré à droite dans le tweet ci-dessous.

L'autre Archange a une figuration soignée avec des proportions réalistes. Il été réalisé en cuivre moulé vers 1872 pour une chapelle dans l'Ohio. Il mesure 165 cm de long et est estimé $ 300K, lot 11. Il est à gauche sur le tweet.

4 oct. 2019

Vie Quotidienne à Jaffa

Après avoir admiré les monuments d'Italie, l'architecte allemand Gustav Bauernfeind décide de devenir peintre et installe son atelier à Munich en 1876. En 1880 il embarque pour une première visite au Proche Orient. Il observe avec passion comment la vie quotidienne en habits traditionnels s'intègre harmonieusement avec des monuments et des rues de haute antiquité.

Bauernfeind alterne ensuite les longs séjours au Levant avec des périodes à Munich pendant lesquelles il peint des scènes orientalistes pour ses clients et participe à des expositions. Il travaille d'après photographies avec une profusion de détails qui fait de son oeuvre un irremplaçable témoignage de la vie sociale. Il s'installe de façon permanente en Palestine en 1896.

Délaissée à cette époque par les touristes, Jaffa plait à Bauernfeind à tel point qu'il y partage la vie dure des habitants gênés par la chaleur et une certaine insécurité et menacés par les maladies. Ce port d'attache lui permet aussi de faire fréquemment des visites à Jerusalem.

Le 22 octobre à Londres, Sotheby's vend une scène de marché à Jaffa, huile sur toile 82 x 109 cm peinte en 1887 après trois années passées en Palestine. Le marché est un bon prétexte pour réunir les artisans de toutes spécialités, tapissiers, potiers, armuriers, au côté des marchands d'oranges et de melons. Les femmes prennent l'eau au puits ou préparent le pain. Les chiens reniflent les paniers ou font la sieste en plein soleil, et les enfants sont gentils.

Cette peinture est estimée £ 2,5M, lot 9. L'image est partagée par Wikimedia.

MarktJaffaGustavBauernfeind1887

Le Dinar d'Arabie

La dynastie Omeyyade régnait à Damas. Le cinquième calife, Abd-al-Malik, crée la monnaie Islamique, remplaçant les images par des textes en écriture kufi à la louange de Dieu. Les monnaies cessent aussi d'identifier le calife régnant. Le premier dinar d'or de ce nouveau style est daté 77 AH.

Profitant des conquêtes, les califes exploitent des mines lointaines incluant Ifriqiya en Tunisie de 100 à 122 AH et al-Andalus. Vers 100 AH le calife Umar achète une mine dans le Hedjaz, entre Medine et la Mecque, sur un terrain légué au père des précédents propriétaires par le Prophète lui-même.

Les matrices sont réalisées à Damas. Certaines très rares émissions de prestige mentionnent l'origine de l'or. La plupart des pièces étaient frappées à Damas mais la pratique d'ateliers itinérants était possible : l'outillage nécessaire n'était pas volumineux.

L'utilisation de l'Or du Commandeur des Croyants est indiquée sur une série de dinars en 91 et 92 AH. Le dinar de 105 AH ajoute à cette inscription une localisation explicite au Hedjaz. Il est impossible de savoir si l'or de ces deux séries provient de la même mine.

En 105 AH correspondant à 724 CE, le calife Yazid meurt après une longue maladie. La présence en Arabie de son frère et successeur Hisham est attestée cette année-là. Bien qu'il soit impossible en toute rigueur de définir lequel des deux califes a commandé le dinar d'or, une opération de prestige du nouveau calife coordonnée avec un pèlerinage à la Mecque est probable.

Par son inscription, ce beau dinar du Hedjaz pesant 4,27 g est la plus prestigieuse des monnaies Islamiques Omeyyades. L'un d'eux en état Extremely Fine a été vendu pour £ 3,72M incluant premium par Morton and Eden le 4 avril 2011 sur une estimation basse de £ 300K.

Un autre exemple non circulé de ce dinar a été vendu pour £ 793K incluant premium par Baldwin's le 6 décembre 2012, lot 120. Il était passé précédemment dans la même maison de ventes le 25 avril 2012, lot 17 avec une estimation basse de £ 1,5M. Je l'avais discuté dans cette chronique avant ces ventes. Il est maintenant estimé £ 1,4M à vendre par Morton and Eden à Londres le 24 octobre, lot 11 ici lié sur la plate-forme d'enchères NumisBids.

3 oct. 2019

Gérôme au Désert

Jean-Léon Gérôme est professeur à l'Ecole des Beaux-Arts depuis 1864 et membre de l'Académie des Beaux-Arts depuis 1865. Il se spécialise dans la peinture historique à la mode sous le Second Empire. Il travaille dans son atelier d'après ses propres esquisses et apprécie la photographie qu'il considère comme une source de vérité.

Gérôme est aussi un touriste passionné par la Grèce, la Turquie et l'Egypte. Avec un petit groupe d'artistes, il fait en 1868 une longue excursion dans le désert, traversant le Sinai jusqu'au golfe d'Aqaba. Son beau-frère Albert Goupil est le photographe de cette petite expédition. En 1869 Gérôme fait partie d'une délégation qui assiste à l'inauguration du canal de Suez.

Les peintures de Gérôme interprètent les sables arides et la chaleur accablante, ce que la photographie noir et blanc de l'époque ne pouvait pas faire. Comme pour les thèmes d'histoire, les personnages sont stéréotypés ou pittoresques.

Le 22 octobre à Londres, Sotheby's vend une scène de cavaliers dans le désert, huile sur panneau 41 x 56 cm peinte en 1870, lot 14 estimé £ 3M. Cette image a été éditée en photogravure par Goupil en 1878.

Le premier plan montre trois cavaliers qui s'éloignent des dunes. Le bleu plus vif presque indiscernable au loin est probablement Aqaba. L'image réaliste rappelle la beauté réputée des petits chevaux arabes. Au premier plan, le vieil homme barbu est certainement le chef.

La scène est complétée à l'arrière-plan par des personnages à pied ou sur des chameaux dé-focalisés par la poussière des sables. Tous vont dans le même sens, apportant l'impression dynamique d'un mouvement coordonné. Ils sont tranquilles mais certains portent un sabre.

Gérôme ne peut pas s'empêcher d'ajouter le drame. Avec un cheval mourant de chaleur dans un paysage similaire à l'exemple ci-dessus, un cavalier dans le désert, huile sur toile 60 x 101 peinte en 1872, a été vendue pour £ 1,15M incluant premium par Sotheby's le 30 avril 2019.

2 oct. 2019

Les Longues Courses de Ricky Williams

Ricky Williams est un joueur de football américain qui a fait sa carrière en position de running back. Pendant ses années de collège à Austin de 1995 à 1998, il joue dans l'équipe des Longhorns de l'University of Texas.

Sa saison 1998 est exceptionnelle. Il cumule 2327 rushing yards pendant cette seule année. Il porte ainsi sa performance cumulée des quatre ans passés avec les Longhorns à 6592 rushing yards, battant le record de la NCAA, la fédération du football universitaire. La même année il marque 6 touchdowns dans un seul match.

Après ces exploits, Williams devient professionnel. Jouant de 1999 à 2011 en NFL, il cumule 10009 rushing yards malgré des suspensions de longue durée qui ont occulté deux saisons.

Sa saison 1998 est récompensée par le Heisman Memorial Trophy, le prix le plus prestigieux du sport amateur Américain conçu pour encourager un étudiant prometteur. Le lauréat reçoit un bronze montrant un joueur en pleine action, pesant 16,8 Kg avec sa base.

Rick Williams a vendu son bronze à un collectionneur en vente privée en 2014. Le trophée est maintenant estimé $ 500K à vendre par Heritage en ligne depuis Dallas le 17 octobre, lot 53001.

Ce lot n'est pas seulement exceptionnel par la performance du champion. Depuis 1999 les nouveaux trophées ne peuvent plus être vendus par leurs lauréats. Le club organisateur suit ainsi l'exemple des Oscars du cinéma depuis 1950.

Les bronzes Heisman suscitent un intérêt croissant aux enchères. Voici deux autres exemples des décennies 1980 et 1990. Le trophée 1987 offert à Tim Brown a été vendu pour $ 430K incluant premium par Goldin le 8 décembre 2018. Le trophée 1994 offert à Rashaan Salaam a été vendu pour $ 400K incluant premium par SCP le 20 janvier 2018.

1 oct. 2019

Un Trésor National Mexicain

La très courte période Momoyama, de 1573 à 1603 CE, est caractérisée par une ouverture du Japon, avec un commerce intense et une curiosité toute nouvelle envers les étrangers et leurs bizarres coutumes.

Le Japon se referme en 1638 CE. Entre temps des paravents étaient parvenus au Mexique. Pendant un siècle cette forme d'art sera très appréciée par l'élite créole. Le mot Japonais byobu est hispanisé en biombo.

Vers la fin du 17ème siècle plusieurs luxueux biombos sont réalisés à l'huile sur toile sur les thèmes de la Conquista sur une face et de la vue à vol d'oiseau de la Ciudad de Mexico sur l'autre face. Ils sont articulés en dix éléments. Un de ces biombos est conservé au Museo Franz Mayer à Mexico City. L'illustration est très détaillée.

La face épique montre les évènements sanglants de la conquête de Tenochtitlan de 1519 à 1521. La narration montre pêle-mêle un grand nombre d'épisodes en identifiant les personnages des deux armées. Certains personnages éminents comme Moctezuma et Cortés figurent sur plusieurs scènes. La traitresse Malinche, esclave, maîtresse et interprète de Cortés, n'est pas oubliée. Les chevaux et les armes à feu ont largement contribué à la supériorité Espagnole.

Tenochtitlan était une ville admirable par sa construction géométrique, avec des rues perpendiculaires. Les conquérants ont conservé ce plan d'ensemble quand ils ont transformé la capitale Aztèque en Ciudad de Mexico pour leur usage colonial. Ils étaient fiers de cette ville dont la conception n'avait aucun équivalent dans le monde. L'image des biombos est copiée d'une carte de 1628. Les noms des principaux monuments coloniaux sont indiqués.

Un biombo pliant de dimensions hors tout 2 m x 5,60 m avec des cadres en bois est à vendre par Sotheby's le 11 octobre, lot 1 estimé $ 3M. Il est classé au Patrimoine National du Mexique d'où il ne peut pas être exporté de façon permanente. La vente aura lieu uniquement en ligne. Je vous invite à regarder la vidéo partagée par Sotheby's.

Les Couleurs du Football

Nicolas de Staël voulait offrir à l'art pictural un nouveau modernisme, à l'époque où les artistes Américains développaient l'expressionnisme abstrait. Il tente des structures géométriques peintes en diverses nuances de gris parsemées de coups de couteau. Cette période culmine avec un opus monumental 204 x 405 cm intitulé Composition 1950, qui a été vendu pour € 4,2M incluant premium par Sotheby's le 3 juin 2014.

Il comprend que l'abstraction totale ne peut pas exprimer la relation de l'artiste au monde. Il commence à déclarer que l'abstraction et la figuration ne sont pas incompatibles. Un de ses confidents est René Char, le poète qui rendait la liberté aux mots.

Nicolas et sa femme assistent le 26 mars 1952 à un match de football au Parc des Princes. Ce match était un exemple de modernisme, en étant un des premiers à être joué en nocturne sous les projecteurs. Les couleurs saturées sont nouvelles pour le sport. L'ambiance ne réduit pas la vitalité des garçons concentrés sur leur jeu.  Le résultat, 1-0 pour la Suède contre la France, n'a probablement pas intéressé Nicolas.

L'artiste hypersensible a ressenti une empathie durable pour les deux équipes. De retour dans son atelier, il réalise en très peu de temps une série de 25 peintures, donnant son interprétation de la variété des mouvements.

Presque toutes ces peintures de Footballeurs sont en petits formats. Une huile sur toile 200 x 350 cm fait exception. Intitulée Parc des Princes par l'artiste et différenciée des autres par son sous-titre Les Grands Footballeurs, elle a été gardée jusqu'à maintenant par la famille et est estimée € 18M à vendre par Christie's à Paris le 17 octobre, lot 12.

Cette série sur le football modifie pour toujours le style de l'artiste, qui a retrouvé sa sensibilité aux couleurs des paysages, des natures mortes et des fleurs. Un bouquet dans un vase, huile sur toile 147 x 98 cm peinte à la campagne pendant l'été 1952, a été vendu pour € 8,3M incluant premium par Christie's le 7 juin 2018.