20 oct. 2019

Cinq Sonneries sur le Poignet

En 2014, pour célébrer le 175ème anniversaire de la marque, Patek Philippe sort sa première montre-bracelet Grandmaster Chime sous la référence 5175 éditée à sept exemplaires. Ses 20 fonctions ont nécessité 1366 composants pour le mouvement et 215 composants pour le boîtier, surpassant la 6200 Sky Moon Tourbillon. Elle est l'aboutissement de 60 000 heures de développement sur sept ans.

La 5175 est une montre de 48 mm de diamètre et 16 mm de hauteur avec 11 poussoirs et boutons. Son mécanisme central active en parallèle la lecture visuelle sur deux cadrans incluant le calendrier perpétuel, les carillons des heures, quarts, minutes et jour, et l'alarme acoustique réglable à l'avance pour le quart d'heure. La durée de marche de cette montre à remontage mécanique est de 72 heures en mode silencieux et de 30 heures en mode grande sonnerie.

Deux de ces applications sont sans précédent : l'insertion d'une alarme dans une montre-bracelet, et l'indication sonore du jour dans le mois en deux chiffres couvrant 1 à 31 par la dizaine et unité. La montre sonne également à la demande l'heure courante et la minute. Une sécurité empêche l'utilisateur d'actionner deux mécanismes en même temps s'ils sont incompatibles.

La référence 6300G en or gris lancée en 2016 est similaire à la 5175 sauf que les références à la célébration ont été ôtées.

La vente de charité Only Watch est organisée tous les deux ans depuis 2005 au bénéfice de la recherche sur la dystrophie musculaire de Duchenne. L'édition 2019 est organisée par Christie's à Genève le 9 novembre.

Selon les règles applicables à cette opération, chaque fabricant offre une montre pour laquelle il garantit qu'elle est et restera unique. Patek Philippe fournit cette année le seul exemplaire de Grandmaster Chime en acier inoxydable, référence 6300A-010, lot 28 estimé CHF 2,5M. L'utilisation de l'acier améliore la sonorité. Elle est inscrite "The Only One" sur un des cadrans.

Le lot inclut une visite privée d'une journée des ateliers et du musée pour deux personnes et un déjeuner avec Thierry Stern, le président de Patek Philippe.