14 oct. 2019

Exotisme de Salon

A la fin des années 1870, Rudolf Ernst et Ludwig Deutsch quittent Vienne pour faire carrière à Paris. Ils se spécialisent dans la peinture orientaliste, caractérisée à la fois par un réalisme photographique et une technique picturale de très grande précision. Ernst sera surtout inspiré par le Maroc et la Turquie et Deutsch par l'Egypte.

Deutsch peint des types de personnages pittoresques, basés sur les photos de ses voyages. Il utilise l'huile sur panneau poli pour ses compositions les plus minutieuses.

Le 22 octobre à Londres, Sotheby's vend un panneau 70 x 100 cm peint par Ludwig Deutsch, lot 15 estimé £ 1,5M.

Un dignitaire âgé se dirige vers les marches d'un palais aux murs très luxueusement ornés. Il porte un rouleau fermé qui définit son tribut à un seigneur non visible. Il est suivi à distance par un noble, un soldat, et un esclave portant une grande boîte qui ne peut contenir que des offrandes.

D'autres personnages complètent cette scène inhabituellement complexe pour cet artiste. Un immense soldat Nubien très lourdement armé bloque l'entrée du palais. L'effet dramatique est obtenu par l'incertitude sur l'accueil qui sera fait à la délégation. Sans lien avec l'action, le groupe formé par un marchand des rues et ses clients augmente cet exotisme factice.

Un panneau 62 x 80 cm similaire dans les moindres détails a été vendu par Sotheby's pour £ 2,15M incluant premium le 23 avril 2013 sur une estimation basse de £ 500K. Cette peinture est datée 1897. Il apparaît probable que cet exemplaire a été réalisé par Deutsch pour le Salon de Paris avant de peindre pour un client la copie autographe de la prochaine vente. Curieusement, ces deux oeuvres ne semblent pas être identifiées par des titres en français.