3 oct. 2019

Gérôme au Désert

Jean-Léon Gérôme est professeur à l'Ecole des Beaux-Arts depuis 1864 et membre de l'Académie des Beaux-Arts depuis 1865. Il se spécialise dans la peinture historique à la mode sous le Second Empire. Il travaille dans son atelier d'après ses propres esquisses et apprécie la photographie qu'il considère comme une source de vérité.

Gérôme est aussi un touriste passionné par la Grèce, la Turquie et l'Egypte. Avec un petit groupe d'artistes, il fait en 1868 une longue excursion dans le désert, traversant le Sinai jusqu'au golfe d'Aqaba. Son beau-frère Albert Goupil est le photographe de cette petite expédition. En 1869 Gérôme fait partie d'une délégation qui assiste à l'inauguration du canal de Suez.

Les peintures de Gérôme interprètent les sables arides et la chaleur accablante, ce que la photographie noir et blanc de l'époque ne pouvait pas faire. Comme pour les thèmes d'histoire, les personnages sont stéréotypés ou pittoresques.

Le 22 octobre à Londres, Sotheby's vend une scène de cavaliers dans le désert, huile sur panneau 41 x 56 cm peinte en 1870, lot 14 estimé £ 3M. Cette image a été éditée en photogravure par Goupil en 1878.

Le premier plan montre trois cavaliers qui s'éloignent des dunes. Le bleu plus vif presque indiscernable au loin est probablement Aqaba. L'image réaliste rappelle la beauté réputée des petits chevaux arabes. Au premier plan, le vieil homme barbu est certainement le chef.

La scène est complétée à l'arrière-plan par des personnages à pied ou sur des chameaux dé-focalisés par la poussière des sables. Tous vont dans le même sens, apportant l'impression dynamique d'un mouvement coordonné. Ils sont tranquilles mais certains portent un sabre.

Gérôme ne peut pas s'empêcher d'ajouter le drame. Avec un cheval mourant de chaleur dans un paysage similaire à l'exemple ci-dessus, un cavalier dans le désert, huile sur toile 60 x 101 peinte en 1872, a été vendue pour £ 1,15M incluant premium par Sotheby's le 30 avril 2019.