29 oct. 2019

La Femme au Fauteuil

Pablo Picasso a dit un jour que Dora Maar avait personnifié la guerre. C'est certainement une exagération faisant suite à leur rupture. Il reste vrai que Pablo lisait l'évolution des horreurs de la guerre dans l'attitude et l'expression de l'hypersensible Dora.

Le point culminant des portraits de guerre de Dora est la Femme au Chat, huile sur toile 130 x 97 cm peinte en 1941, vendue pour $ 95M incluant premium par Sotheby's le 3 mai 2006. Dans cette composition, l'élément important est le fauteuil. La femme est coquettement habillée pour sortir mais elle est enfermée dans ce siège comme dans un cercueil. Pourtant elle sourit.

Dora Maar au Chat ne semble pas avoir été datée au mois et jour par l'artiste. C'est dommage parce que la suite des évènements de l'occupation et du régime de Vichy génère une angoisse croissante. Le marchand de Picasso à Paris, Daniel-Henry Kahnweiler, est Juif. Il a perdu la nationalité française par les décrets de juillet 1940. Le 13 juin 1941 le gouvernement français commence la déportation des Juifs. Le 1er juillet 1941, par précaution, Kahnweiler vend sa galerie à la fille de sa femme, Louise Leiris.

Le 20 novembre à Toronto, Heffel vend une Tête, huile sur toile 61 x 38 cm datée de ce sinistre 13 juin 1941, actuellement intitulée Femme au chapeau. L'expression, difficile à lire dans le style à perspectives multiples de Picasso, semble rigide. Le blanc lugubre de la structure du fauteuil domine la composition.

Tête est estimée CAD 8M, lot 136. L'article partagé par CTV News inclut une vidéo avec la participation de David Heffel.