17 oct. 2019

Le Son des Minutes

La répétition des heures et des quarts est une complication courante dans les montres de poche. Plus difficile, la  répétition des minutes est testée par Patek Philippe à la fin du XIXème siècle. Le specimen Palmer assemblé en 1898, considéré comme la toute première montre de poche Patek Philippe à grande complication, incluait déjà cette fonction. L'incorporation dans une montre-bracelet n'est pas étudiée avant 1906.

Pendant trois décennies à partir de 1922, Henry Graves Jr achète 39 montres spéciales à Patek Philippe. En 1928 il vient en personne à Genève pour approuver le plan de la montre à 25 complications qui lui sera livrée en 1933.

Pendant ce voyage, Graves achète une montre-bracelet incorporant un mouvement de 1895, qui apparaît aujourd'hui comme le plus ancien exemple de répétition des minutes par Patek Philippe. Le boîtier de 40 mm de long de forme tonneau construit en 1927 est spécialement adapté pour incorporer ce très ancien mécanisme et optimiser l'effet sonore de la répétition. Le blason de Graves est désormais incisé sur cette montre en or jaune.

Cette montre fait surface pour la première fois en 2012 dans la succession du petit-fils de Graves. Elle est vendue par Sotheby's pour $ 3M le 14 juin 2012 sur une estimation basse de $ 600K. Elle est estimée CHF 3M à vendre par Christie's à Genève le 11 novembre, lot 154.