27 oct. 2019

Rothko et l'Atelier Rouge

En 1952 Mark Rothko a besoin de redéfinir sa créativité. Il a désormais un meilleur atelier qui lui permet d'envisager de plus grands formats verticaux. Au même moment la montée en popularité du mouvement expressionniste abstrait génère la jalousie des autres artistes dont Newman et Still. Il est vrai que les blocs de Rothko simulant les confrontations mystiques ne sont réellement compréhensibles que de lui-même.

Le nouvel atelier est à proximité du MoMA. La contemplation de l'Atelier Rouge de Matisse est un nouveau point de départ pour Rothko. Dans cette huile sur toile peinte en 1911, Matisse a limité l'image à une cimaise d'un rouge foncé très saturé qur laquelle quelques petits objets apportent leurs contrastes de couleurs. Malgré la présence de la table, la perspective est presque annihilée.

En 1953 Rothko continue son thème principal d'assemblage de rectangles de couleurs vives. Pourtant quelques peintures sont directement inspirées de l'Atelier Rouge. C'est incontestablement le cas pour Blue over Red, huile sur toile 163 x 89 cm. Sur un fond orange mêlé d'ocre et de jaune, les rectangles séparés par des bandes de lueurs sont peu contrastées, à l'exception d'une bande bleu vif dans la partie haute de l'image qui pourrait être une peinture sur le mur de Matisse.

Blue over Red a été vendue pour $ 5,6M incluant premium par Christie's le 8 novembre 2005. Elle est estimée $ 25M à vendre par Sotheby's à New York le 14 novembre, lot 26.

Cette influence a été féconde pour l'artiste. Il recherchera désormais les illusions de pulsation de la lumière, c'est-à-dire les forces contradictoires de dilatation et de contraction, et remplacera bientôt les couleurs criardes par des teintes sombres.