4 oct. 2019

Vie Quotidienne à Jaffa

Après avoir admiré les monuments d'Italie, l'architecte allemand Gustav Bauernfeind décide de devenir peintre et installe son atelier à Munich en 1876. En 1880 il embarque pour une première visite au Proche Orient. Il observe avec passion comment la vie quotidienne en habits traditionnels s'intègre harmonieusement avec des monuments et des rues de haute antiquité.

Bauernfeind alterne ensuite les longs séjours au Levant avec des périodes à Munich pendant lesquelles il peint des scènes orientalistes pour ses clients et participe à des expositions. Il travaille d'après photographies avec une profusion de détails qui fait de son oeuvre un irremplaçable témoignage de la vie sociale. Il s'installe de façon permanente en Palestine en 1896.

Délaissée à cette époque par les touristes, Jaffa plait à Bauernfeind à tel point qu'il y partage la vie dure des habitants gênés par la chaleur et une certaine insécurité et menacés par les maladies. Ce port d'attache lui permet aussi de faire fréquemment des visites à Jerusalem.

Le 22 octobre à Londres, Sotheby's vend une scène de marché à Jaffa, huile sur toile 82 x 109 cm peinte en 1887 après trois années passées en Palestine. Le marché est un bon prétexte pour réunir les artisans de toutes spécialités, tapissiers, potiers, armuriers, au côté des marchands d'oranges et de melons. Les femmes prennent l'eau au puits ou préparent le pain. Les chiens reniflent les paniers ou font la sieste en plein soleil, et les enfants sont gentils.

Cette peinture est estimée £ 2,5M, lot 9. L'image est partagée par Wikimedia.

MarktJaffaGustavBauernfeind1887