26 oct. 2019

Vulnérabilité du Mot

Ed Ruscha a commencé sa carrière dans l'art commercial. Il est influencé par les Targets de Jasper Johns qui dissocient l'art de ses contextes émotionnels et culturels et privilégient les textures difficiles et complexes.

En 1961 Ruscha transforme la peinture d'enseignes en un nouvel art majeur. Au centre, quelques lettres constituent un mot. La typographie, le positionnement, la couleur monochrome des lettres et le fond permettent une infinie variété d'impressions visuelles et de tentatives d'interprétation. Pourtant Ruscha ne propose jamais de corrélation avec la signification brute du mot.

Ruscha est à la bonne place au bon moment : Los Angeles est avide de nouveautés artistiques. En 1962 la Ferus Gallery expose la série complète des 32 peintures de Campbell's Soup Cans d'Andy Warhol, un jeune artiste qui est venu lui aussi de l'art commercial. Ferus est une courte suite de lettres qui n'ont pas de signification mais sonnent bien. La même année cette galerie organise la première exposition solo d'Ed Ruscha, déjà reconnu comme l'initiateur d'une nouvelle forme Californienne de Pop art.

SMASH, huile sur toile 182 x 170 cm  peinte en 1963, offre son contraste spectaculaire entre les cinq lettres jaune vif à la typographie élégante et le fond monochrome bleu foncé. Cette oeuvre a été vendue pour $ 30,4M incluant premium par Christie's le 12 novembre 2014 sur une estimation basse de $ 15M.

Dans trois oeuvres peintes en 1964, Ruscha montre le caractère fragile et donc éphémère de ses lettres, qu'il attaque avec des pinces tout comme Warhol blessait ses canettes avec des ouvre-boîte. Le froissement créé par l'outil révèle que la lettre est un tissu ou un papier qui n'a pas pu maintenir sa position à plat.

La première est BOSS, un mot que Ruscha avait utilisé dans son intégrité en 1961. Deux pinces écrasent le S final. Cette oeuvre est intitulée 'Not only securing the letter but damaging it as well'.

La seconde, huile sur toile 150 x 140 cm, est RADIO en lettres jaunes sur fond bleu ciel, plus exactement intitulée 'Hurting the word radio #1'. Une pince disloque le O pour le rapprocher du I.

De même format, Hurting the word radio #2 est identique, sauf qu'une pince serre douloureusement le R à l'endroit de son rétrécissement. Cette oeuvre est estimée $ 30M à vendre par Christie's à New York le 13 novembre, lot 6 B.