7 nov. 2019

Apaisement

Gaitonde apporte la lumière sur le néant de ses toiles, par un travail minutieux des couches de peinture transparentes ou opaques qu'il vient poser ou retirer sur un fond peint en blanc. Il n'est pas un alchimiste et n'a pas de formule. Chaque opus est différent. Une oeuvre est terminée quand l'artiste est satisfait de l'extrême subtilité des variations de couleurs, après un processus de création qui peut être très long.

Il a été très tôt inspiré par Rothko. Il crée une dynamique de bandes horizontales à peine discernables sur un format qui est souvent vertical. Autour de 1971 il commence à ajouter des cercles qui ne sont pas les bindus de Raza mais viennent fixer le regard pour offrir méditation et sérénité, atteignant le sommet de l'effet d'apaisement par l'art pictural.

Le 15 novembre à Mumbai, Sotheby's vend au lot 22 une huile sur toile 153 x 102 cm peinte en 1974. Dans un suprême raffinement, les cinq points sont alignés sur une verticale strictement centrale. Le jaune strident alterne avec un noir profond. Le point du milieu est plus petit. Le fond est un mélange d'ocre et de sienne brûlée.

Cette peinture n'avait jamais été documentée ni exposée. Elle est vendue par l'actrice Sabira Merchant, qui avait rencontré Gaitonde. Elle explique dans la vidéo partagée par Sotheby's l'importance de cette oeuvre dans sa collection. L'assimilation de la ligne de cercles à un lever de soleils et de lunes a peut-être été suggérée par l'artiste.