19 nov. 2019

L'Univers Bleu de Kim Whanki

Après la guerre de Corée, Kim Whanki veut réaliser une synthèse entre l'art contemporain et les traditions de son pays. A Paris de 1956 à 1959, il apprend que la diversification des supports permet de nouveaux effets picturaux. Il s'installe définitivement à New York en 1963.

Son art figuratif schématisé est progressivement immergé dans des à-plats d'une unique couleur avec différentes nuances de densité. Le bleu du ciel et de la mer est sa couleur préférée. Influencé par l'art de Barnett Newman, il abandonne toute référence figurative en 1970 et utilise des formats de plus en plus grands.

Il veut exprimer comme Newman les forces basiques qui se confrontent dans l'univers, mais sans perdre de vue les concepts Asiatiques comme le yin et le yang. Comme Yayoi Kusama, le champ semble se propager au-delà du cadre. Il admire Rothko et apporte de fines variations dans son apparente monochromie.

Ses oeuvres sont désormais des réseaux de points qui brillent sur un fond de la même couleur avec une régularité géométrique réalisée avec la plus grande minutie. C'est dans cette phase que Kim Whanki devient un précurseur direct du dansaekhwa, le mouvement d'art abstrait Coréen qui sera créé en 1975, un an après sa mort prématurée.

Les oeuvres principales de Kim Whanki portent un numéro de registre et une date. Il n'oublie pas le soleil. 12-V-70 # 172, 173 x 200 cm, est constituée de points jaunes sur fond jaune. Elle a été vendue en novembre 2016 par Seoul Auction pour 4,6 milliards de won incluant premium, valant à cette date $ 5,4M.

Les oeuvres qui représentent un aboutissement dans la démarche mystique de Kim Whanki ont un titre. Le 23 novembre à Hong Kong, Christie's vend le plus ambitieux, Universe, 05-IV-71 # 200 composé de points bleu de cobalt sur un fond bleu nuit, lot 17 estimé HK $ 48M,.

Cetthe huile sur coton est le seul diptyque et le plus grand opus de la série, de dimension totale 254 x 254 cm. Elle est aussi la seule oeuvre basée sur des géométries concentriques : chaque élément est construit sur une spirale sans fin, simulant ainsi deux fois les forces du ciel étoilé.

19-VII-71 #209 est un réseau de points dans des lignes obliques, avec une technique et des nuances de bleu similaires au # 200. Cette oeuvre 253 x 202 cm a été vendue pour HK$ 31M hors frais par Seoul Auction le 5 octobre 2015.