21 déc. 2019

La Paix d'Isaïe

Né dans un bourg du Bucks County et élevé dans la croyance Quaker, Edward Hicks hésite longtemps entre la prédication et la peinture. Les Quakers sont austères et refusent toute collusion avec le luxe. Autour de 1820 Hicks commence sa série de peintures intitulée Peaceable Kingdom dont 62 opus sont connus.

Chaque opus montre le pays saint des prophéties messianiques d'Isaïe. A l'arrière-plan William Penn négocie la paix avec les Indiens Delaware. Fondateur du Bucks County, Penn est le héros local et l'exemple à suivre. Premier Quaker d'Amérique, il a su par sa bonne volonté obtenir cette entente durable entre deux communautés qui étaient considérées comme inconciliables.

Les exemples anciens du Peaceable Kingdom incluent fréquemment un sermon en huit vers directement inspiré d'Isaïe 11:6-7 qui établit la relation spirituelle entre les deux éléments :
When the great Penn his famous treaty made
With indian chiefs beneath the Elm tree's shadeThe wolf did with the lambkin dwell in peace
His grim carnivorous nature there did cease
The leopard with the harmless kid laid down
And not one savage beast was seen to frown
The lion with the fatling on did move
A little child was leading them in love

En 1827 un cousin de l'artiste nommé Elias Hicks génère la première grande scission de la communauté, en une réaction rurale contre l'embourgeoisement des Quakers de Philadelphie. Les banderoles et les poèmes disparaissent des peintures d'Edward, sans doute par protection contre les interprétations factieuses.

Le détail de la composition évolue. L'enfant messianique avec une tête et une sagesse d'adulte est relégué au second plan, laissant la place d'honneur au léopard couché. Soudain dans une image créée en 1844 le léopard se lève sur ses quatre pattes, fait le gros dos et hurle pour inciter sa femelle à l'action.

Le 24 janvier à New York, Christie's vend un Peaceable Kingdom peint entre 1844 et 1847 avec la même attitude militante du léopard. Cette huile sur toile 60 x 80 cm est estimée $ 1,5M, lot 211.

Cette énergie du félin n'est pas irrémédiable. Un Peaceable Kingdom 66 x 75 cm peint entre 1846 et 1848 avec à nouveau le léopard de sérénité a été vendu en 2010 par Sotheby's en vente privée pour $ 7M après l'annulation pour défaut de paiement des enchères du 22 mai 2008 qui avaient atteint $ 9,7M incluant premium.

A la fin de sa vie, Edward Hicks avait peut-être des doutes métaphysiques. Daté vers 1849, Washington at the Delaware relate certes un épisode glorieux de l'histoire locale, mais ce thème résolument militariste semble être en opposition totale avec le pacifisme Quaker.