22 déc. 2019

Le Rosaire Vénitien

Au temps des Védutistes, Giovanni Battista Tiepolo se spécialise dans la peinture religieuse. Il prend pour modèles ses grands prédécesseurs Vénitiens dont Tintoret et Véronèse. Son style personnel est théâtral et très chargé, typique du goût rococo.

Le 29 janvier à New York, Sotheby's vend une monumentale pièce d'autel peinte par Tiepolo en 1735, huile sur toile 246 x 156 cm, lot 61. L'article publié le 4 décembre par la maison de ventes annonce une estimation au-delà de $ 15M.

Le thème est une Vierge au rosaire avec des anges. La composition simple et efficace, inhabituelle pour l'artiste, et la vivacité des couleurs rappellent Titien, et l'attitude est maniériste.

L'artiste a voulu que cette Vierge apparaisse avec la plus grande majesté. Elle est debout sur un piédestal de pierre, pour être adorée comme une statue. Sa jeunesse et son élégance sont mises en valeur par une position déhanchée. Le manteau rouge est un symbole de royauté.

Le rosaire complètement déplié est pendu dans sa main tendue comme une offrande pour un utilisateur hors champ. Cet accessoire apporte un modernisme à l'image : son utilisation dans la prière Mariale a été recommandée par le pape Benoît XIII, un ancien Dominicain mort en 1730.

L'artiste a construit une intéressante symétrie entre le rosaire tenu par la Mère et la croix tenue par l'Enfant. Le regard de la Mère est introverti, tandis que celui de l'Enfant est dirigé vers la main qui tient le rosaire.

Je vous invite à regarder la vidéo partagée par Sotheby's. L'image est partagée par Wikimedia.

Madonna of The Rosary with Angels by Giovanni Battista Tiepolo, 1735