12 janv. 2020

La Mercedes-Benz Super Sport

Après la fusion de Daimler et Benz, Ferdinand Porsche introduit en 1927 la gamme de voitures de sport Mercedes-Benz Typ S avec moteur surcompressé. Les premiers modèles sont le S400 (4 litres) et S630 (6,3 litres). Le S680 (6,8 litres) est développé à la fin de la même année.

Mercedes-Benz maîtrise désormais la technologie qui lui permettra de gagner les compétitions. En 1928 la SSK, code interne W06, est équipée d'un moteur de 7,1 litres. La vitesse de pointe est 190 Km/h, une performance exceptionnelle à cette époque.

Le W06 est également offert pour la route, sous la référence 710 SS 27/140/200. SS, signifiant Super Sport, est une nouvelle désignation pour identifier le modèle. Les trois nombres qui suivent indiquent en cv la puissance fiscale et la puissance réelle sans et avec le compresseur.

Mercedes-Benz vise aussi l'exportation. Un châssis roulant assemblé en 1929 est envoyé à New York. Le châssis a été partiellement chromé, probablement avant d'être exposé sur le stand de la marque au salon de New York en 1930.

Ce châssis vient ensuite temporairement en France pour recevoir une carrosserie en Sport Tourer à quatre portes par Fernandez et Darrin. Travaillant à Paris pour une clientèle américaine, Darrin est un spécialiste de Hispano-Suiza et Duesenberg. Son modèle grand tourisme est une carrosserie sans marche-pied qui accentue l'apparence sportive du véhicule.

Cette Mercedes-Benz du plus haut de gamme de la période Ferdinand Porsche est estimée € 6M à vendre par Artcurial à Paris le 7 février, lot 45. Son authenticité est certifiée par Mercedes-Benz Klassik.