26 janv. 2020

La Tournée des Champions

Au temps de Marilyn, les acteurs et actrices de cinéma cristallisaient les admirations et les jalousies du grand public. En 1977 le collectionneur d'art Richard Weisman s'efforce de convaincre Andy Warhol que les temps ont changé. Les téléspectateurs plébiscitent désormais les transmissions en direct d'évènements sportifs, et l'ère du marketing sportif a déjà commencé.

Richard sélectionne dix champions qui dominent leur sport. Il ira les visiter avec Andy et leur équipe. Andy prend les photos avec son Polaroid. Revenu dans son atelier, il fait peindre les toiles à l'acrylique par ses collaborateurs, ajoute lui-même des griffures expressives dans la peinture encore humide et fait réaliser la sérigraphie.

La série des Athlètes, terminée en 1979, est composée de dix portraits de champions dans un format standardisé 40 x 40 inches (102 x 102 cm). 8 séries ont été réalisées. Les images sont multicolores, avec des variations d'une série à l'autre. Ce regroupement de dix éléments pour constituer une série était également standardisé par Andy pour ses gravures depuis 1967.

Ces rencontres entre deux mondes qui s'ignoraient réservent des surprises. O.J. Simpson a une barbe de cinq jours, Jack Nicklaus est furieux de l'incompétence sportive d'Andy. La rencontre avec Muhammad Ali commence par un interminable préambule au cours duquel il semble impossible d'arrêter le champion de parler.

Un ensemble de dix peintures a été vendu par Christie's pour $ 5,7M incluant premium le 11 mai 2011. Deux autres ensembles proviennent de la succession de Weisman. L'un d'eux a été séparé par Christie's à New York les 13 et 14 novembre 2019. L'autre sera séparé à Londres le 12 février, également par Christie's.

La comparaison de ces groupes apporte une information supplémentaire : le premier ensemble Weisman incluait Vitas Gerulaitis, tandis que les deux autres ensembles incluaient le joueur de hockey sur glace Rod Gilbert. Weisman a sans doute voulu cette substitution pour éviter que le tennis, déjà illustré par Chris Evert, soit représenté deux fois.

Muhammad Ali a été le seul à contrôler que son portrait correspondait bien à l'image de lui qu'il voulait laisser, tout aussi intrépide dans son militantisme que dans son sport. Il est le seul des onze dont le sport n'est pas symbolisé par un artefact : ses poings nus sont brandis vers l'artiste.

Le 13 novembre 2019, le portrait de Muhammad Ali a été vendu pour $ 10M incluant premium sur une estimation basse de $ 4M. Le portrait à vendre en février a été terminé en 1978. Il est estimé £ 3M, lot 8. Derrière le champion de boxe, le greatest est Pelé, vendu pour $ 860K incluant premium le 14 novembre 2019 et estimé £ 300K dans la prochaine vente, lot 27.