10 janv. 2020

Les Dragons d'Argent de Luigi Giorgi

La standardisation de la monnaie est indispensable pour le maintien de l'unité politique de la Chine. La production est centralisée à Tianjin et le dollar vient remplacer le système compliqué basé sur des fractions du tael.

L'usine de Tianjin survit aux changements de régime : la chute des Qing est suivie de la république, proclamée le 1er janvier 1912, interrompue en 1915 par l'auto-proclamation de son président Yuan Shikai comme empereur et rétablie après sa mort en 1916.

De 1910 à 1920 le concepteur principal et graveur en chef de l'usine de Tianjin s'appelle Luigi Giorgi. Il réalise plusieurs projets de monnaies d'argent dont certaines sont signées de son nom. Ses pièces sont dessinées et gravées avec une grande finesse. Son One Dollar au Dragon dans les nuages daté de la 3ème année de l'empereur enfant Xuantung, 1911 CE, est la dernière monnaie impériale des Qing.

Conçu la même année par Giorgi, le dollar d'argent au Dragon aux longues moustaches n'a pas été accepté pour circulation. La meilleure pièce survivante est gradée SP-65 par NGC. Elle a été vendue pour $ 430K incluant premium par Bowers and Merena le 4 décembre 2010 sur une estimation basse de $ 50K. Elle est estimée $ 400K à vendre le 17 janvier à New York, lot 20246. par Stack's Bowers successeur de Bowers and Merena.

La chute des Qing rend obsolète le dragon, symbole impérial bientôt remplacé par le portrait de Yuan Shikai. Les dollars d'argent à cette effigie datés de l'an 3 de la République, 1914 CE, ont également été préparés à Tianjin par Giorgi.