17 janv. 2020

Pissarro joue avec le Feu

Camille Pissarro a pu être considéré comme l'ultime garant du mouvement impressionniste. Il est le seul artiste dont des peintures ont été incluses dans les huit expositions du groupe. Il pourrait tout aussi bien être considéré comme leur fossoyeur : le refus de Monet, Sisley, Renoir et Caillebotte de participer à la huitième et dernière exposition en 1886 est une protestation contre le support apporté par Pissarro à ses nouveaux amis Seurat et Signac.

Pissarro s'est éloigné de la région Parisienne en 1884 pour s'installer à Eragny-sur-Epte, près de Gisors et pas bien loin de Giverny. Il observe la vie paysanne authentique dans un agréable paysage champêtre. C'est là que, pour mieux s'approprier l'ambiance tranquille du lieu, il utilise les techniques divisionnistes. Seurat est très fier de cette apostasie de l'impressionnisme par un des ses plus célèbres promoteurs.

Le divisionnisme, ou pointillisme, est une technique laborieuse, qui s'avère difficilement compatible avec l'envie de spontanéité et d'humanisme de Pissarro. Au moment de la mort prématurée de Seurat en 1891, il déclare que cette technique ne lui convient plus. La peinture hachurée au couteau des oeuvres pointillistes de Pissarro ouvre cependant la voie à la touche précise et minutieuse de la suite de sa carrière.

Signac avait réussi à convaincre Seurat que le pointillisme prenait tout son avantage pour exprimer une lumière intense. Cette remarque est superbement appliquée par Pissarro dans sa peinture Gelée blanche sous-titrée Jeune paysanne faisant du feu, huile sur toile 93 x 93 cm conçue au printemps 1887 et terminée en juillet 1888.

Par un matin ensoleillé d'hiver, une paysanne aidée d'un jeune garçon alimente un grand feu de bois dans un pré. Elle est courbée sous le vent qui pousse sa jupe, imitant la position de la femme dans l'Angelus de Millet comme un pied de nez de l'anarchiste à la scène religieuse de son prédécesseur. Les chauds vêtements du garçon confirment l'ambiance de froid très vif.

L'exploit technique de cette oeuvre est l'extrême luminosité de la fumée, constituée d'un réseau de hachures bleues croisées progressivement entrecoupées de larges traits blancs dans un effet de contraste qui apporte une illusion tridimensionnelle.

Cette peinture brillante est un tour de force peut-être unique de la courte période pointilliste de Pissarro. Elle a été saisie en 1940 à Paris chez un collectionneur juif. Restituée en 2018 à ses héritiers après avoir été confiée pendant dix-huit ans au Musée d'Orsay, elle est estimée £ 8M à vendre par Sotheby's à Londres le 4 février, lot 11.