29 févr. 2020

Les Escudos Royaux du Mexique

De 1566 à 1790, les convois de la Flota de Indias apportaient à l'Espagne les richesses de l'Amérique. En 1622, 1715 et 1733, les ouragans ont englouti la plupart des bateaux du convoi avec leurs trésors entre La Havane et la Floride. D'autres convois ont été interceptés par les corsaires et les pirates.

Onze bateaux ont coulé dans le naufrage de 1715. La cargaison a été partiellement sauvée et les pirates se sont largement servis. En fouillant les sables avec des hélices au large de la Floride, les chasseurs de trésors font encore d'importantes découvertes.

Les monnaies d'or étaient les escudos. Les frappes américaines étaient réalisées au Mexique, au Pérou et en Colombie. La plus grosse dénomination était la pièce royale de 8 escudos, pesant autour de 27 g. Cette pièce de présentation est extrêmement rare.

La vente de Aureo y Calico à Barcelone le 12 mars inclut deux 8 escudos Tipo Real Felipe V de Mexico en très bel état, provenant du Tesoro de La Florida. Chacune est estimée € 300K. Le spécimen du lot 239 est daté 1711 et celui du lot 240 est daté 1714. Les liens vont au catalogue partagé par la plate-forme d'enchères NumisBids.

Les figures sont du type utilisé depuis Charles Quint : d'un côté le blason Habsbourg, de l'autre la croix dans la fleur quadrilobée. Cette représentation sera bientôt abandonnée par Philippe V. Les inscriptions sont 'Philippus V Dei G Hispaniarum et Indiarum Rex'. En comparant les deux pièces, on voit que leur design a été retravaillé entre temps, améliorant significativement la lisibilité du texte et des figures.