22 févr. 2020

Poussière d'Or

Le 20 mars à Baltimore, Stack's Bowers vend deux pièces d'or fabriquées en 1854 à la Branch Mint de San Francisco. Le half eagle ($ 5), gradé AU58+ par PCGS, est estimé $ 1,5M, lot 7335. Le quarter eagle ($ 2,5), gradé AU50 par PCGS, est estimé $ 300K, lot 7325. Chacune d'elles est la meilleure de son type. Elles ont été produites dans la même usine à un jour d'intervalle. C'est la rareté qui fait la différence.

En 1850, quand la Californie adhère à l'Union, la ruée vers l'or bat son plein. La création d'une Branch Mint à San Francisco est contestée par les adversaires de la décentralisation. Le président Fillmore adresse au Congrès un argument social qui sera décisif : les mineurs sont forcés à accepter des discounts importants quand ils vendent la poussière d'or aux acheteurs privés, il faut centraliser ce commerce pour stopper cette injustice.

L'usine de San Francisco ouvre ses portes le 3 avril 1854 pour recevoir l'or. Le premier dépôt est effectué par The Adams Express Company, consistant en 50 ounces d'or enregistré dans les registres pour $ 1 311,92 le 11 avril.

On ne s'improvise pas fabricant de monnaie. Deux semaines plus tard, les ouvriers parviennent enfin à maîtriser les fourneaux. Du 18 au 20 avril, les premiers lots de $ 20, $ 10, $ 5 et $ 2,5 sont produits avec des quantités respectives de 178, 260, 268 et 246 pièces qui suffisent pour démontrer la faisabilité.

L'usine n'a pas de chance. Les difficultés techniques n'ont pas toutes été résolues, et sont aggravées par le naufrage en février 1854 du bateau qui acheminait l'acide nitrique nécessaire pour purifier l'or. L'usine ne lance en 1854 aucun autre lot de $ 5 et $ 2,5.

Le 29 avril, le Mountain Democrat, journal de l'El Dorado County, raconte qu'un agent d'Adams a exhibé plusieurs exemples de demi-aigles récemment fabriqués à San Francisco. Les autres dénominations ne sont pas citées. On ne reverra plus de half eagle 1854-S avant les années 1910, avec une première vente publique en 1932.

Quatre exemplaires en tout sont apparus, dont l'un a été perdu probablement irrémédiablement dans un cambriolage en 1967. Je vous invite à regarder la vidéo partagée par NGC comparant les quatre pièces pour annoncer leur garantie d'authenticité de la quatrième qui venait de faire surface. Cette pièce gradée XF45 a été vendue pour $ 2,16M incluant premium par Heritage le 16 août 2018.

The Adams Express Company est une société de convoyage fondée à Boston en 1840. Son bureau de San Francisco, créé en 1849, pratiquait aussi le commerce de la poussière d'or. Le dépôt de 50 ounces effectué le 3 avril est bien petit pour une société aussi puissante, concurrente de l'American Express. Son prix en or brut, indiqué ci-dessus, équivaut au prix de 262 half eagles, à comparer avec les 268 pièces du premier lot de cette dénomination.

Le détail des transactions financières entre Adams et la Branch Mint n'est pas connue mais il n'était pas anormal avant 1854 de payer les déposants avec des monnaies réalisées avec leur or. Si l'on suppose qu'Adams a acheté tout le lot de half eagles, on constate qu'il s'agit d'une excellente opération promotionnelle, incluant à la fois un retour d'expérience vers les mineurs et la conformité avec les souhaits exprimés par l'ancien président Fillmore. Après cette opération, les pièces n'étaient plus utiles à Adams. La plupart ont sans doute été fondues.

Environ onze quarter eagles 1854-S ont survécu. Comparé au chiffre de production de 246 pièces, la proportion semble normale pour une édition de pièces livrées pour circulation.