2 févr. 2020

Redémarrage d'une Atalante

Proche des Bentley Boys, le 5ème comte Howe est un gentleman driver, président de 1929 à 1964 du British Racing Drivers' Club. Il participe à sa première compétition à 44 ans, en 1928, avec une Bugatti Type 43. Associé à Tim Birkin, il gagne les 24 heures du Mans en 1931 avec une Alfa Romeo.

Egalement président du Bugatti Owners' Club, Earl Howe suit attentivement toutes les évolutions de la marque. Il utilise pour les Grands Prix une Type 51 en 1931, une Type 54 en 1932 et une Type 59 en 1935 et 1936. Une 57T spécialement construite pour lui par Bugatti en 1935 a été vendue pour € 710K incluant premium par Bonhams le 8 février 2018.

Pour son usage personnel, cet aristocrate veut le meilleur. Il commande en novembre 1936 à Bugatti une Type 57 avec le nouveau châssis surbaissé 57 S et la nouvelle carrosserie en coupé Atalante développée pour Jean Bugatti. Sa voiture est terminée en mai 1937.

En 1960 le nouveau propriétaire de cette Atalante, malade et reclus, cesse de s'en occuper. Après sa mort en 2007, ses héritiers la retrouvent intouchée depuis près d'un demi-siècle, couverte de poussière, avec seulement 42 000 km au compteur.

La voiture fait surface dans la vente Bonhams à Retromobile le 7 février 2009, lot 142. Un nettoyage a permis de confirmer qu'elle est restée dans sa configuration d'origine, à part quelques éléments secondaires comme les rétroviseurs et les pare-chocs et un compresseur ajouté en 1948. Les experts de Bonhams estiment que son moteur qui n'a pas tourné depuis un demi-siècle pourra être redémarré après un démontage et une reconstruction. Elle est vendue pour € 3,4M incluant premium. Je l'avais discutée dans cette chronique avant cette vente.

Le moteur d'origine a redémarré comme prédit. L'Atalante est estimée £ 7M à vendre par Gooding à Londres le 1er avril, lot 5. Voici le lien vers le communiqué de presse. Je vous invite à regarder la vidéo partagée par la maison de ventes.