28 mars 2020

Garçon à la Pipe par Picasso

VENTE PASSEE

Le misérabilisme de la Période Bleue de Picasso, basé sur la vie difficile des acrobates du cirque, était socialement une impasse. En 1905 il réagit avec de nouveaux thèmes où les personnages imaginent leur avenir sans perdre une attitude coincée ou revêche. Ces oeuvres incluent la Femme à l'éventail et deux enfants, la Fillette à la corbeille de fleurs et le Garçon à la pipe.

La Fillette, huile sur toile 155 x 66 cm, a été vendue pour $ 115M incluant premium par Christie's le 8 mai 2018. Le Garçon, huile sur toile 100 x 81 cm, a été vendu pour $ 104M incluant premium par Sotheby's le 5 mai 2004, lot 7.

Le Garçon à la pipe est un subtil mélange de réalisme et d'onirisme et, à ce titre, restera l'archétype de la Période Rose. Vêtu d'un bleu de travail, l'adolescent morose est dessiné avec un trait fin. La pipe marque son attente de la maturité. Picasso n'a pas dévoilé son identité, parce qu'il est une allégorie. Il est cependant P'tit Louis, un garçon de Montmartre qui passait de longues heures à regarder les artistes travailler au Bateau-Lavoir.

L'inspiration est venue soudain à Picasso après un mois d'interruption de l'oeuvre. Dans le flou d'un rêve, le personnage est positionné devant un papier peint de motifs de roses et porte une guirlande de fleurs dans ses cheveux. Une utilisation simultanée d'une image nette sur un flou floral avait aussi été tentée par Odilon Redon.

Le petit ouvrier devient ainsi un être surnaturel. Une comparaison pertinente a été faite avec le poème de Verlaine intitulé Crimen Amoris. Dans le rêve d'un Orient délicieux où les sept péchés remplacent les cinq sens au milieu des roses, le plus beau des mauvais anges, indifférent aux tentations et aux caresses, est un garçon de seize ans qui porte une couronne de fleurs. Son ambition, annihilée à la fin du poème, était d'être "celui-là qui créera Dieu".