3 mars 2020

Les Chasseurs de Renards

New Forest dans le Hampshire est dédié à la chasse depuis Guillaume le Conquérant. John Emms découvre Lyndhurst en aidant Lord Leighton à peindre une fresque pour l'église paroissiale. Il épouse en 1880 la fille d'un gentilhomme local et s'établit de façon permanente dans le village.

Le cerf étant devenu trop rare, les anglais courent le renard. Ils entretiennent plusieurs races de chiens pour leurs qualités spécifiques. Le lévrier greyhound est rapide, le terrier est instinctif et le bulldog est tenace. Le foxhound est un harmonieux mélange de ces trois races et de leurs qualités, et est réputé pour son flair. Comme pour les chevaux de pur sang, les propriétaires des meutes maintiennent la généalogie des chiens.

John Emms aime la chasse. Il se spécialise dans les portraits de chiens, individuels ou en groupes. Selon une tradition familiale, il emmène les bêtes l'une après l'autre dans son atelier pour étudier leurs spécificités physiques, leur caractère et leur comportement.

Apprécié des maîtres de meutes, Emms est un personnage excentrique, toujours vêtu d'un long manteau noir et d'un chapeau à large bord assorti. Après une bonne vente, il emmène sa femme et leurs trois enfants mener la bonne vie dans les grands hôtels de Londres.

Il est très demandé et accepte de se déplacer pour visiter les chenils. En 1896 il peint la meute de foxhounds de Meath en Irlande dans son chenil. Les attitudes des onze chiens sont très différenciées. Cette huile sur toile 111 x 158 cm a été vendue pour $ 480K incluant premium par Bonhams le 16 février 2010, lot 121. Je l'avais discutée dans cette chronique avant cette vente. Elle est estimée £ 180K à vendre par Bonhams à Londres le 8 avril, lot 55.

Peinte avec une composition similaire en 1898, une huile sur toile 104 x 158 cm montrant treize foxhounds et un terrier a été vendue pour $ 840K incluant premium par Bonhams le 14 février 2006. Ce portrait collectif d'une meute de Lyndhurst avait été commandée par le maître des chiens et était restée dans sa descendance. La peinture était accompagnée d'une copie d'un document signé par son premier propriétaire identifiant individuellement le nom et l'année de naissance de chacun des foxhounds.