27 mars 2020

Portrait de Laurent II de Medicis par Raphael

VENTE PASSEE

Depuis 1513 le chef de la famille des Médicis est devenu pape sous le nom de Léon X. Comme la plupart des papes de cette période, il soutient activement sa famille. Après la mort de son frère Giuliano en 1516, les espoirs des Médicis pour préserver la dynastie se reportent sur leur neveu Lorenzo II, âgé de 24 ans. Le jeune prince est nommé duc d'Urbino, avec comme contrainte de devoir reprendre le duché à la famille Della Rovere.

Il faut donc marier Lorenzo. Le pape promeut une alliance française et le choix se porte en 1517 sur Madeleine de la Tour d'Auvergne, une cousine du roi François I. Le mariage est politique et les futurs époux ne se sont évidemment jamais rencontrés. Des portraits seront échangés pendant la préparation de cette union.

Le portrait de Lorenzo est confié au début de 1518 à Raphael, natif d'Urbino. L'affaire est urgente. L'artiste choisit l'huile sur toile, qui permet une exécution plus rapide que le panneau de bois. Le prince est vu en buste, légèrement tourné vers sa droite, le regard dirigé vers le spectateur. Il est somptueusement habillé de brocart, velours et fourrure. Il tient dans sa main une boîte en or supposée ornée d'un portrait miniature de sa future épouse.

Cette commande est d'une grande importance politique et il n'y a pas de doute que cette peinture est autographe par Raphael. Le portrait de Lorenzo atteint Paris en mars dans un convoi de cadeaux portés par 36 chevaux. Le portrait réciproque de Madeleine était arrivé à Florence le mois précédent. Le mariage est célébré le 2 mai au château d'Amboise.

La peinture originale autographe, 97 x 78 cm, authentifiée par des modifications révélées par photographie infra-rouge, a été vendue pour £ 18,5M incluant premium par Christie's le 5 juillet 2007, lot 91. L'image est partagée par Wikimedia.

La gloire de ce prince était surfaite. Il n'avait pas gagné la guerre contre les Della Rovere. Il meurt en 1519 de la syphilis, peut-être contractée pendant son voyage de mariage. Madeleine était morte quelques jours plus tôt, deux semaines après la naissance de leur fille unique qui deviendra la reine de France Catherine de Médicis.

Portrait of Lorenzo di Medici