7 avr. 2020

Four Marlons par Warhol

VENTE PASSEE

Andy Warhol est l'interprète de la société de son temps. Il est cinéphile et l'image picturale, qui le rend célèbre en 1962, est un pis-aller. Il multiplie les expériences cinématographiques comme producteur et réalisateur et annonce en 1965 qu'il va se consacrer entièrement au cinéma, avec une nette tendance pour l'underground.

L'acteur vedette de la génération de Warhol est Marlon Brando. En 1953 dans L'Equipée sauvage (The Wild One), Brando et son groupe de motards incarnent la rébellion contre l'ordre établi. Le regard implacable du jeune homme symbolise la force nouvelle qui peut faire basculer la civilisation.

Le cinéma occupe une grande place dans l'art pictural de Warhol. Même Elvis, le roi du music hall, est montré par une image extraite d'un film. Dès 1963 Warhol choisit une image publicitaire pour The Wild One, montrant Marlon de face, sur sa moto. Avec son blouson de cuir et sa casquette, il est l'archétype du nouveau voyou sans loi. Andy réalise alors une seule peinture, sur fond argent.

Warhol reprend en 1966 le thème de Marlon, avec la même image. Contrairement à ses habitudes, il semble qu'il ait choisi lui-même de revisiter ce thème, sans commande d'un marchand et sans incitation d'un ami.

Il prépare huit opus de ce Marlon par sérigraphie sur des toiles de lin brutes, apportant une couleur étrange ainsi qu'une grande brillance, avec ou sans la grande marge vide conçue pour déséquilibrer la lecture de l'image. Trois seulement sont des images répétées.

Un Marlon margé à gauche, 104 x 117 cm, a été vendu pour $ 23,7M incluant premium par Christie's le 14 novembre 2012. Un double Marlon 213 x 243 cm très largement margé à gauche a été vendu pour $ 32,5M incluant premium le 13 mai 2008, également par Christie's.

Le quad 206 x 165 cm deux par deux sans marges est sans équivalent sur ce thème. Il a été vendu pour $ 70M incluant premium par Christie's le 12 novembre 2014, lot 10.