15 avr. 2020

George Washington à Princeton

VENTE PASSEE

Le 14 juin 1774, le Congrès Continental crée une armée pour mener la guerre d'Indépendance. Son commandant en chef est George Washington, un planteur de Virginie qui est aussi un officier et un ancien combattant de la Guerre de Sept Ans.

Washington est imposant par sa haute stature et par son flegme, et surprend ses adjoints par son abnégation et ses vertus. Cela ne suffit pas. Il n'a jamais exercé de commandement sur le champ de bataille et son armée faible et inexpérimentée a tout à apprendre.

Tout semble facile pour les Britanniques en décembre 1776, au point qu'ils décident de prendre leurs quartiers d'hiver dans le New Jersey, attendant les beaux jours pour prendre Philadelphie. Bientôt George Washington ne pourra plus payer ses troupes épuisées. Dans un sursaut héroïque, il surprend les garnisons britanniques à Trenton et à Princeton. Ce sont les premières victoires de l'armée américaine.

La guerre reste indécise, et il faut continuer à donner l'exemple. Le 18 janvier 1779, le Supreme Executive Council of Pennsylvania commande un portrait du général Washington à Charles Willson Peale. Le jeune artiste avait fait un premier portrait du héros à Mount Vernon en 1772. Il avait fait partie des renforts des milices de Pennsylvanie qui avaient contribué aux victoires de Trenton et Princeton, et avait été apprécié des soldats pour les portraits miniatures peints sur le champ de bataille.

L'oeuvre qui répond à la commande de Pennsylvanie est un portrait en pieds, debout grandeur nature, de Washington après la bataille de Princeton. Le héros est représenté dans son attitude habituelle de modestie, sans que le visage ni l'habit n'aient été enjolivés. Il pose la main sur un canon. Les symboles de la victoire incluent un rassemblement de prisonniers Britanniques avec leurs tuniques rouges. Cette huile sur toile 246 x 149 cm est conservée au musée de la Pennsylvania Academy of the Fine Arts.

Le renforcement de la jeune nation inclut aussi une propagande internationale auprès des nouveaux alliés français et espagnols. Des répliques autographes sont effectuées par l'artiste. L'une d'elles, huile sur toile 244 x 156 cm datée 1779, est convoyée vers l'Espagne par un diplomate américain. Le message politique perd progressivement de sa force et la peinture finit par être léguée à une école de Capucins du Pays Basque, où elle est achetée vers 1918 par un antiquaire de New York.

Ce portrait de Washington à Princeton a été vendu pour $ 21,3M incluant premium par Christie's le 21 janvier 2006, lot 547, sur une estimation basse de $ 10M. Je vous invite à regarder la vidéo préparée en 2015 par la maison de ventes pour garder en mémoire la vente de cette peinture importante, la dernière de son type en mains privées.