27 avr. 2020

La Sainte Famille par Gérard David

VENTE PASSEE

Originaire de Hollande, Gérard David fait toute sa carrière à Bruges. Son art est presque exclusivement religieux. Il ne signe pas ses oeuvres mais elles forment un corpus cohérent, qui évolue sur quatre décennies depuis le primitivisme inspiré par les écoles de Bruges et Gand jusqu'à l'intégration des nouvelles conceptions de la peinture par l'école d'Anvers.

Il est le dernier artiste majeur de Bruges. En 1515 il est très probablement l'artiste qui s'inscrit à la guilde des peintres d'Anvers sous le nom de Meester Gheraert van Brugghe. Son atelier reste à Bruges mais une nouvelle période s'ouvre pour la technique et les thèmes. Un conflit juridique en 1519 avec un de ses assistants semble marquer le terminus ante quem de ses oeuvres majeures.

La Sainte Famille, huile sur panneau 41 x 33 cm, est typique de sa période sous l'influence d'Anvers. Le groupe familial est montré dans un cadrage serré. L'attitude joue contre joue de la mère et de l'enfant est tendre et sans mièvrerie. Le dessin est réaliste et bien proportionné, la peinture est aussi douce qu'un sfumato. La dendrochronologie donne un terminus post quem en 1511. L'image est partagée par Wikimedia.

Le futur drame de l'Enfant est symbolisé de façon inhabituelle, par les pommes. Il tient dans sa main une pomme fraîche tandis que Saint Joseph apporte deux pommes pourries sur le couvercle d'un bol. Une composition de style très similaire, la Vierge à l'Enfant à la soupe au lait, inclut également une pomme fraiche, sur la table à côté du pain.

La Sainte Famille a été vendue pour $ 1M incluant premium par Christie's le 24 janvier 2003. Comme souvent pour la peinture ancienne, elle était défavorisée par un vernis jaune. Sa restauration a fait réapparaître les couleurs splendides ainsi que la transparence du voile, dans un excellent état de conservation. Elle a été vendue pour £ 4,8M incluant premium par Christie's le 5 juillet 2018, lot 31.

Gerard David - The Holy Family