25 avr. 2020

L'Oeuf Rothschild par Fabergé

VENTE PASSEE

Chaque oeuf impérial conçu par Fabergé devait apporter une innovation. En 1900 l'oeuf offert par le tsar Nicolas II à l'impératrice Maria Feodorovna est une pendule. La surprise est un coq automate qui apparaît pour sonner les heures.

Fabergé est un entrepreneur qui sait satisfaire les plus riches clients du monde entier, avides de trouver pour leurs femmes les cadeaux les plus somptueux. Deux variantes de l'oeuf impérial au coq sont connues, l'une réalisée en 1902 pour la branche française de la famille Rothschild, l'autre en 1904 pour un noble russe.

L'oeuf Rothschild a été offert comme cadeau de fiançailles par Béatrice de Rothschild à Germaine Halphen qui deviendra sa belle-soeur en 1905. Resté dans la famille, il a fait surface dans une vente par Christie's le 28 novembre 2007. Il a été vendu pour £ 9M incluant premium, lot 55. Je vous invite à regarder la vidéo partagée par Russia Today après la vente.

La pièce de 27 cm de haut en position fermée est en argent massif émaillé en rose transparent sur fond guilloché et pèse 3645 g. Pour marquer les heures le capot s'ouvre pour laisser monter un chantecler multicolore en or émaillé serti de petits diamants. Pendant 15 secondes, l'oiseau bat des ailes, chante en bougeant la tête, ouvre et ferme le bec et termine le mouvement en cognant une cloche avant de redescendre à sa place d'origine.

Cet oeuf est daté, signé par Fabergé et estampillé par le maître orfèvre Perchin. Une photo prise pendant sa préparation montre Perchin avec son assistant Wigström qui lui succédera en 1903.