9 avr. 2020

Portrait des Enfants Dedreux par Géricault

VENTE PASSEE

Elève de Carle Vernet et de Pierre-Narcisse Guérin, Théodore Géricault veut exprimer les émotions excessives. Il choisit comme thèmes les officiers à cheval des guerres Napoléoniennes et les nus masculins trop musclés dans le style de Michel-Ange.

La chute de l'Empire ouvre une nouvelle phase, qui culminera en 1819 avec Le Radeau de la Méduse, une oeuvre monumentale sans pitié qui symbolise le vrai destin des hommes, dans un héroïsme dénué de signification et d'espoir.

Dans son atelier de la rue des Martyrs, Géricault rencontre régulièrement d'autres artistes dont Carle et Horace Vernet, Delacroix et Dedreux-Dorcy. Il fait quelques portraits des deux enfants du frère de Dedreux-Dorcy.

En 1818 Géricault est obligé malgré lui de s'intéresser aux enfants. Il n'a pas pu reconnaître la naissance de son fils Georges-Hippolyte, résultat de son inceste avec la femme de son oncle et déclaré comme le fils de la bonne né d'un père inconnu.

Le portrait d'Alfred et Elise Dedreux est une huile sur toile 99 x 79 cm peinte en 1818. Le garçon a 8 ans et la fille deux ans de moins. Ils se ressemblent l'un l'autre et sont coiffés et habillés de façon similaire. La fille est debout, dominant cette scène.

A cette époque Géricault cherche à se reconvertir dans un style néo-classique. Le double portrait est glaçant. Le regard des enfants est sans concession pour ce monde des adultes dans lequel ils n'entrent pas. Le paysage derrière eux est quelconque et non identifiable. Deux petites fleurs tombent d'une main de la fille qui n'y porte aucune attention. Cette image est une double tronie, anticipant par sa raideur psychologique les études de malades mentaux de la dernière période de l'artiste.

Le jeune Alfred était passionné par les images de chevaux peintes par Géricault. Il se spécialisera dans ce thème sous le nom d'Alfred de Dreux, usurpant ainsi une particule nobiliaire.

Le portrait des enfants Dedreux est resté jusqu'en 1925 dans la famille d'Elise. Provenant de la collection Saint-Laurent - Bergé, il a été vendu pour € 9M incluant premium par Christie's le 23 février 2009 sur une estimation basse de € 4M, lot 83. Il a été acheté dans cette vente par Liliane Bettencourt. L'image est partagée par Wikimedia.

Géricault - Portrait d'Elise et Alfred Dedreux enfants