17 avr. 2020

Un Bouddha Kamakura

VENTE PASSEE

En 1185 CE la période de Kamakura succède à la période de Heian. L'aristocratie a perdu le pouvoir et la figuration Bouddhiste est transformée, pour une vision plus monumentale et populaire.

Les principaux artistes de cette transition sont Kokei et son fils Unkei, qui sont originaires de Nara et travaillent pour les principaux temples Japonais. Unkei a commencé sa carrière avant 1176 comme apprenti de son père à qui il succède vers 1195 comme chef d'école de la famille Kei.

Leurs figures sont en bois, assemblant avec des techniques de menuiserie de nombreuses pièces élémentaires. Unkei s'éloigne du canon Bouddhique en réalisant des figures masculines d'une grande puissance expressive. Il innove aussi en insérant des cristaux dans les yeux. Ses statuettes sont creuses pour contenir des reliques, incluant souvent une plaque en bois qui identifie l'artiste et la date.

En 2000, chez un antiquaire quelque part dans la campagne japonaise, un collectionneur est époustouflé par une figure en bois de 66 cm de haut, qu'il parvient à acheter. La pièce n'a pas le poids d'un bois massif. Elle est laquée or avec conservation de pigments, et les ornements de joaillerie sont en métal martelé. Elle a probablement été sortie d'un temple lors de la promotion du Shinto à la période Meiji.

Trois ans plus tard, le conservateur des sculptures du National Museum of Tokyo confirme que cette pièce répond parfaitement au style d'Unkei. Du fait de sa dimension assez importante, les experts considèrent qu'elle peut correspondre à une oeuvre de Unkei réalisée en 1193 pour un mémorial funéraire.

La figure était parfaitement scellée et n'a pas été démontée. Par inspection aux rayons X, trois reliques sont identifiées dans sa cavité : la plaque, qui n'a pas pu être lue, une pagode en cristal à cinq étages symbolisant les éléments de la matière, et une boule de cristal.

Elle répond à l'iconographie de Dainichi Nyorai qui peut être indifféremment considéré comme un Bouddha ou un Bodhisattva. Le geste des deux poings fermés l'un au-dessus de l'autre et joints par l'index de la main inférieure symbolise la connaissance.

Ce Bouddha Japonais a été vendu pour $ 14,4M incluant premium par Christie's le 18 mars 2008, lot 200.