17 avr. 2020

Un Cadeau de Lafayette à Washington

VENTE PASSEE

Le 19 janvier 2002, Christie's a vendu un souvenir historique pour $ 2M incluant premium, lot 463 : une paire de pistolets de selle offerte par Lafayette à Washington, et possédée plus tard par le président Jackson.

L'engagement du marquis de La Fayette dans la révolution américaine est indissociablement lié à son admiration pour George Washington. Les deux hommes avaient fait connaissance en août 1777, deux mois après l'arrivée de Lafayette en Amérique. Le jeune officier français a ensuite participé aux épisodes difficiles de Brandywine et Valley Forge.

Lafayette sait qu'il a les moyens d'aider Washington. Après l'alliance officielle entre la France et les Américains, il revient temporairement en France en 1779 pour contribuer à la propagande et envoyer des renforts, dépensant à ce moment-là $ 200 000 sur sa fortune personnelle.

Les pistolets montés en acier incrusté d'argent et d'or sont signés par Jacob Walster, un armurier opérant à Saarbruck, peu documenté mais dont la compétence est attestée par la fourniture d'une paire de pistolets au roi George III. La Fayette a probablement fait cette acquisition pendant qu'il était en garnison à Metz, entre août 1775 et juin 1776. Le cadeau a probablement été effectué en 1778.

Transféré par héritage de Washington à un des ses neveux, ce souvenir historique est offert par le gendre du neveu à Andrew Jackson en 1824 en témoignage de support à sa première campagne présidentielle, où il est battu par John Quincy Adams. A sa mort, Jackson lègue les pistolets au fils de Lafayette, qui avait aussi été un filleul de George Washington. Ils resteront dans la famille de Lafayette jusqu'en 1958.