25 mai 2020

Bassins aux Nymphéas par Monet

VENTE PASSEE

Monet avait interrompu sa série de Bassins aux Nymphéas en 1908. En 1914 il redémarre ce thème sur de grands formats en observant son effet décoratif. Il réaménage son atelier l'année suivante pour peindre entièrement en intérieur ses plus grandes toiles, autour de 2 x 2 m, qu'il consacre à des agrandissements de petits détails.

Cette ambition décorative l'amène en 1917 à tester des formats panoramiques, autour de 130 x 200 cm, la plus grande dimension pour laquelle il est capable de peindre en plein air à l'aide d'un système de cordes et de poids. Il multiplie les essais avec selon sa bonne habitude la plus grande variété de couleurs exprimant les différentes lumières de la journée.

Sous l'influence de Clémenceau, le projet devient un symbole patriotique, intitulé Les Grandes Décorations, qu'il achèvera en 1926.

Dès le début de la phase de préparation, Monet attache la plus grande importance à la cohérence de l'ensemble. Pourtant en 1919 il peint pour le commerce quatre oeuvres achevées avec une qualité particulièrement soignée, qu'il vend en novembre de la même année à Bernheim-Jeune.

Une de ces peintures est au Metropolitan Museum. Une autre a été vendue par Christie's le 11 novembre 1992 pour $ 12M incluant premium, un bon résultat pour cette période de récession du marché de l'art. La troisième a été coupée en deux avant 1944. La moitié gauche est au Musée de Tel Aviv. La moitié droite a été vendue pour $ 27M incluant premium par Christie's le 12 mai 2016.

La quatrième peinture, huile sur toile 100 x 200 cm, a été vendue par Christie's le 24 juin 2008 pour £ 41M incluant premium valant à cette date $ 80M, lot 16. Les groupes de feuilles forment un encadrement autour des reflets des arbres dans l'eau bleue. L'image est partagée par Wikimedia.

Le bassin aux nymphéas - Claude Monet