19 mai 2020

Gide l'Immoraliste

André Gide cherchait une vérité qui transcende les morales traditionnelles, pour soutenir la culture contre la barbarie. Il s'exprime par la littérature et n'est pas tenté par le militantisme politique malgré un bref enthousiasme pour le Stalinisme en 1936. Le titre d'un de ses premiers livres, L'Immoraliste, est un néologisme créé par Nietzsche qui décrit parfaitement la recherche inlassable de Gide. Sartre peut être considéré comme son héritier spirituel.

Gide ne veut pas que la société lui impose des tabous. Il accepte et pratique l'homosexualité et la pédophilie. Il n'a pas peur des polémiques et des haines. Il a dit "Il est bon de suivre sa pente pourvu que ce soit en montant". Sa réputation d'incitation à la dépravation de la jeunesse l'accompagnera au-delà de la tombe : l'ensemble de son oeuvre est mise à l'Index par le Vatican en 1952.

Son animation de la vie littéraire française est tout aussi importante. En contribuant passionnément à la Nouvelle Revue Française, il offre aux écrivains francophones de toutes tendances une opportunité de faire entendre leur voix. Il cherche aussi des modèles dans les littératures étrangères, Shakespeare, Kierkegaard, Dostoïevski, pour démontrer qu'une élite restreinte peut avoir raison contre le plus grand nombre.

En 1947 l'Académie Royale de Suède attribue le Prix Nobel de Littérature à André Gide. Les débats ont été passionnés. Le jury a retenu sa recherche intrépide de la vérité et sa profondeur psychologique.

Agé de 78 ans, le lauréat est malade et ne peut pas assister à la cérémonie. Il envoie et publie une lettre de remerciements très chaleureuse dans laquelle il revendique "l'esprit de libre examen, d'indépendance et même d'insubordination" tout en mettant en garde contre la perfidie culturelle des dictatures.

La médaille et le diplôme Nobel d'André Gide ont été mis en vente par Christie's à Paris le 22 avril 2016, lot 177, avec une estimation basse de € 200K. Le résultat annoncé à l'époque, € 360K incluant premium, n'est plus accessible sur le site de la maison de ventes. Il revient dans la même salle de ventes le 27 mai, lot 128, probablement après un défaut de paiement : le catalogue indique que ce lot appartient "en totalité ou en partie" à Christie's.