17 mai 2020

Large Color Print par William Blake

VENTE PASSEE

Depuis son enfance et pendant toute sa vie, William Blake prétend avoir des visions de Dieu et des Anges. Pour plaire aux archanges, il écrit des poèmes sur l'autre monde, qu'il illustre par des gravures colorées à la main. Ce monde accueille les morts, avec qui il communique également.

D'origine modeste, fils d'un bonnetier, il suit une voie originale, souhaitant l'union de toutes les religions, en réaction hostile contre les philosophes de la Raison. Pour construire ses livres enluminés, il développe en 1788 une technique de gravure en relief.

En 1795 Blake est tenté par l'utilisation des techniques de la gravure pour des images de plus grand format. Il reprend douze thèmes de son oeuvre précédente, inspirés par la Bible, Shakespeare et Milton, sans oublier les figures célèbres de Newton et de Nabuchodonosor. Cet ensemble est connu sous le nom de Large Color Prints. Il a retouché la finition de plusieurs impressions vers 1805.

Pour cette série il prépare ses dessins sur des matrices en carton enduit de plâtre, avec peut-être une exception sur cuivre. Chaque matrice peut être utilisée deux à quatre fois. La technique n'a pas été documentée en son temps, mais ces images ne devraient pas être assimilées à des monotypes. Le coloriage à l'aquarelle peut être très différent pour des oeuvres provenant de la même matrice.

La  production totale survivante pour les 12 thèmes est de 30 exemplaires, dont trois en mains privées. Le 5 mai 2004, Sotheby's a vendu un Large color print pour $ 3,9M incluant premium, lot 5. Le thème du Bon Ange et du Mauvais Ange luttant pour la possession d'un enfant est inspiré de Swedenborg. Cette image 44 x 58 cm est brillamment colorée.