22 mai 2020

L'Histoire de Ge Hong

VENTE PASSEE

La culture Chinoise relève d'une très forte tradition littéraire mêlée de mysticisme. Au XIème siècle CE, Mi Fu ouvre la voie aux thèmes du paysage de lettré, et pendant plusieurs siècles les arts graphiques seront très souvent consacrés à ces histoires antiques.

Le 4 juin 2011, Poly a vendu pour RMB 400M incluant premium un rouleau peint à l'encre et lavis vers 1350 CE par Wang Meng sur le thème de la migration de Ge Hong dans les montagnes sacrées. La provenance de cette oeuvre a été établie sur six siècles.

Né dans une famille d'artistes, Wang Meng est considéré comme un des quatre maîtres literati de la dynastie Yuan. Son style graphique est d'une grande densité, avec l'énergie d'un calligraphe.

Ge Hong, également nommé Ge Zhichuan, vivait 1000 ans avant Wang sous la dynastie des Jin Orientaux. Surnommé le Petit vieillard immortel, il était un alchimiste, un médecin et surtout un maître Taoïste. Il partait étudier les secrets de l'immortalité dans les monts Luofu. Il y resta huit ans. L'image de Wang montre Ge et sa suite passant dans une vallée sous un paysage rocheux très mouvementé. Sept poèmes ont été ajoutés.

Le Palace Museum de Beijing possède un rouleau 139 x 58 cm du même artiste sur le même thème, daté autour de 1360, avec un paysage différent dans une perspective oblique, montrant dans la meilleure tradition graphique chinoise la petitesse du grand sage dans la nature immense.

ZhichuanResettlement