26 mai 2020

Rideau, Cruchon et Compotier par Cézanne

VENTE PASSEE

En 1886 Paul Cézanne hérite de son père. Il trouve le confort au Jas de Bouffan, se marie, et commence la phase la plus expérimentale de son art, qui inclura la déconstruction géométrique des vues de la Montagne Sainte-Victoire et des natures mortes. Dans ses tables garnies, il casse progressivement les lois de la perspective afin de modifier les volumes respectifs des objets.

Cézanne n'a plus besoin de son art pour gagner sa vie et ne date pas ses oeuvres. La chronologie de ses natures mortes peut seulement s'appuyer sur l'évolution de leur complexité. Sa vision affaiblie par un diabète identifié en 1890 l'a peut-être incité à chercher ces nouvelles solutions.

Il modifie inlassablement la position des mêmes objets, avec les mêmes variétés de fruits, en cherchant l'extrême limite de l'équilibre. C'est seulement par une inspection très attentive que l'observateur découvre qu'une coupelle n'est pas posée sur le plateau de la table mais penchée sur un support caché.

La nappe blanche froissée devient un élément essentiel de la composition, apportant l'impression de la chute imminente des objets et fruits qui sont placés dessus. Les arrangements deviennent de plus en plus complexes.

En 1893 ou 1894, Cézanne peint deux compositions similaires, avec les mêmes accessoires, pichet et coupe sur pied, sur la même table et le même rideau.

Pichet et fruits sur une table est la moins dramatique parce qu'elle n'inclut pas la nappe. La confusion visuelle est apportée par une coupelle dont la position réelle par rapport à la table n'est pas discernable parce qu'elle est à moitié cachée par le pichet. Cette huile sur papier 42 x 72 cm a été vendue pour £ 11,8M incluant premium par Sotheby's le 3 février 2010.

Rideau, cruchon et compotier répartit dangereusement les fruits dans les plis de la nappe. La coupe, avec un empilage spectaculaire de fruits, est ici cachée derrière une remontée de la nappe. Tout cela va tomber par terre dans quelques instants. Cette huile sur toile 60 x 73 cm a été vendue pour $ 60M incluant premium par Sotheby's le 10 mai 1999. L'image est partagée par Wikimedia.

La Corbeille de pommes, huile sur toile 65 x 80 cm conservée à l'Art Institute of Chicago, met en scène des conceptions similaires : le bas de la coupe est cachée par quelques fruits. Ici la position très tiltée du panier est expliquée partiellement par une épaisse cale dont l'utilité dans la vraie vie n'est pas évidente.

Rideau, Cruchon et Compotier, par Paul Cézanne, Yorck Project