14 mai 2020

Study from Innocent X par Bacon

VENTE PASSEE

La critique de la religion est une inspiration pour Francis Bacon. En 1944 il mêle le christianisme aux horreurs de la guerre avec Three Studies for Figures at the Base of a Crucifixion, qu'il considère comme sa première oeuvre achevée. Cette image lui a assuré un succès de scandale. Pour alimenter son art plutôt que la polémique, il opte ensuite pour un amalgame socialement moins destructeur entre le Portrait du Pape Innocent X par Velazquez et le cri du Potemkine d'Eisenstein.

Pendant les années 1950 Francis retient d'Innocent X la psychose d'un être humain à qui a été confié un rôle prééminent bien au-delà de ses capacités. Ses Papes hurlants de cette époque, en buste ou à mi corps sur un fond sombre, sont irrémédiablement enfermés sur leurs trônes.

Autour de 1960 ses envies changent. C'est la bonne vie à Soho. Il interprète les mochetés de ses meilleurs amis en utilisant les photos de John Deakin. Ses Papes deviennent plus rares.

Francis ne connaissait l'Innocent X de Velazquez que par des chromos, mais il sait que la palette de couleurs participe grandement à l'effet psychologique. Seated Figure, huile sur toile 153 x 119 cm peinte en 1960, est plus directement inspirée de Velazquez pour la position du personnage pétrifié et pour sa nouvelle dominante rouge. Elle a été vendue pour $ 45M incluant premium par Christie's le 12 novembre 2014.

Une huile sur toile 198 x 142 cm peinte en 1962 est encore plus explicite. Le titre, Study from Innocent X, a même perdu cette ambiguïté que Francis aimait tant. La composition est élargie par rapport à Velazquez et à Seated Figure, montrant la scène dans sa totalité dans une pièce vide. L'homme recroquevillé est enfermé avec son siège dans la cage filiforme que Francis utilise depuis toujours pour montrer les humains aux singes.

Study from Innocent X a été vendu pour $ 53M incluant premium par Sotheby's le 15 mai 2007, lot 22.