1 mai 2020

White Center par Rothko

VENTE PASSEE

Pour Rothko, la peinture ment concernant la vérité d'un objet mais elle peut exprimer une sensualité. Progressivement à partir de 1947 il met en scène ses blocs rectangulaires horizontaux. Il est à la fois inspiré par les rapports de force dans les abstractions de Clyfford Still, par la délicatesse des couleurs de Bonnard et par les vibrations des couleurs complémentaires de Matisse.

En 1949 le bloc cesse d'être un support pour un message pseudo-calligraphique. Chaque élément atteint sa propre pureté sans devenir monochrome : l'application méticuleuse des couleurs apporte une infinie variation, notamment aux limites de chaque bloc. La plupart de ses compositions sont en format vertical. Rothko n'a pas encore d'atelier : il travaille dans son appartement et les dimensions des toiles restent petites.

Peint en 1950, White Center (Yellow, Pink and Lavender on Rose) offre toute la subtilité de cette nouvelle phase. Par exemple le fond est réduit à une zone très étroite autour des blocs mais sa couleur rose orangé n'est pas homogène, comme si elle avait été partiellement grattée dans le bas de l'image.

L'insertion d'un bloc très clair apporte une luminosité supplémentaire. Rothko réutilisera parfois cette caractéristique pour que le spectateur s'enveloppe plus complètement dans l'image. Perçu comme une lucarne flottante, ce bloc éblouissant fait disparaître la position réelle de la toile, renforçant la sensation d'un "espace inconnu", selon les termes utilisés par l'artiste.

White Center, huile sur toile 206 x 141 cm, a été vendue pour $ 73M incluant premium par Sotheby's le 15 mai 2007, lot 31, le plus haut prix enregistré à cette époque pour une peinture d'après-guerre. Elle a été achetée à cette vente par la famille royale du Qatar.