8 mai 2020

Yo Picasso

VENTE PASSEE

Pablo Ruiz Picasso est attiré par la vie de bohème. Il fréquente le cabaret 4 Gats à Barcelone et partage un atelier avec Carlos Casagemas de janvier à septembre 1900. L'intitulé 4 Gats est une allusion au Chat Noir à Montmartre. Les deux amis explorent Paris en octobre 1900. C'est bien la ville idéale pour faire une carrière de peintre.

Carlos est le premier à revenir à Paris, en janvier 1901. Il se suicide d'un chagrin d'amour le 17 février.

Une période faste commence pour Pablo. En mai, le succès d'une exposition de ses pastels à Barcelone attise son ambition. Il revient à Paris fin mai.

Le talent du jeune homme est déjà évident. Il aura une exposition solo à la Galerie Vollard à partir du 24 juin. Il veut montrer tout son savoir-faire et prépare avec frénésie des peintures sur des thèmes variés : scènes de cabaret et de courses de chevaux, paysages, fleurs, femmes nues.

Il est prêt. Le nom de son père, Ruiz, est trop courant pour son ambition exubérante. Il le supprime de sa signature pour devenir Picasso.

L'exposition chez Vollard est dominée par un autoportrait à mi-corps devant son chevalet, marquant sans équivoque l'envie de l'artiste d'être connu et reconnu. L'attitude est fière, le regard fixe est intense et les couleurs sont vives. Il inscrira plus tard un titre sur cette peinture, Yo Picasso, confirmant sa propre insolence. Il est pardonnable : il n'avait pas encore 20 ans.

Non, décidément, quatre mois après la mort de Casagemas, il n'y avait dans cette oeuvre aucun signe avant-coureur de la période bleue. La grande dépression de Picasso commence vers le milieu de l'année 1901. Picasso l'attribuera plus tard au deuil de son ami, qui l'a tout de même considérablement perturbé, sans jamais dévoiler la vraie cause de son déclenchement. Un amour repoussé ?

Yo Picasso , huile sur toile 74 x 60 cm, a été vendue pour $ 48M incluant premium par Sotheby's le 9 mai 1989.