22 juin 2020

Boîte Magique et Vinaigrette

Dans la décennie 1800, les mécaniciens suisses réalisent pour le marché chinois des boîtes à automates d'une complexité croissante. Le Théâtre est un bon thème pour supporter des animations. Une montre musicale faite vers 1800 probablement à Neuchâtel a été vendue pour HK$ 4,1M incluant premium par Christie's le 27 novembre 2013.

Ces mécanismes sont également intégrés dans d'autres types de boîtes, souvent décorées de lignes de perles. Une pièce à sept mouvements, en forme de bouclier, a été vendue pour CHF 750K incluant premium par Christie's le 9 mai 2010. Faite vers 1820, une boîte à tabac animée par les énigmes d'un magicien a été vendue pour CHF 1,2M incluant premium par Sotheby's le 8 juin 2016.

Le 14 juillet à Londres, Sotheby's vend une boîte à tabac de 8,4 cm de long qui contient plusieurs surprises. Elle est estimée £ 500K, lot 27. Elle avait été vendue dans la même salle de ventes le 9 novembre 2000 pour £ 640K incluant premium sur une estimation basse de £ 120K.

Elle a la forme d'un petit livre dont la couverture décorée d'un léopard s'ouvre pour découvrir un Temple de la Musique. Le déclenchement du mouvement ouvre la porte centrale du temple, actionnant le jeu d'un musicien avant que le fond de la scène coulisse pour révéler un sanctuaire abritant un autel enflammé.

Le dos du livre est divisé en quatre segments. Les deux parties du milieu s'ouvrent ensemble pour faire un compartiment de rangement pour une clé. Les parties haute et basse cachent respectivement une montre et une vinaigrette qui servait aux dames à renifler un parfum pour éviter la pâmoison.

Le boîtier a été fait par Sené et Neisser, deux bijoutiers qui étaient associés entre 1805 et 1808 à Genève. Le mouvement a peut-être été fait par Puyroche, un assembleur (ou établisseur) de Genève qui a signé un de ses composants.